Cholet - l’homme qui a tué deux personnes « se dit guidé par le Dieu catholique »

L’homme interpellé samedi, qui a reconnu en garde à vue avoir tué deux personnes et avoir blessé grièvement une femme âgée à Cholet, a été suivi psychiatriquement et dit avoir été guidé par Dieu, a appris l’AFP dimanche auprès du procureur d’Angers.

Âgé de 35 ans, il «se dit guidé par Dieu pour agir», a expliqué dimanche à l’AFP le procureur de la République d’Angers Éric Bouillard.

Vers 16H00, «il a croisé ces deux personnes âgées, Dieu lui aurait dit qu’il fallait s’en prendre à eux, ce qu’il a fait, et il est rentré chez lui», selon le procureur. L’homme de 82 ans mourra tandis que la femme âgée de 81 ans a été grièvement blessée.

Ensuite, «Dieu, le Dieu catholique, lui aurait dit qu’il fallait aussi s’en prendre à un autre, il est descendu et la première personne qu’il a croisé c’est la troisième victime, et le deuxième décédé», a relaté M.Bouillard.

Puis, «il rentre à son domicile à Cholet, il nettoie un peu chez lui, comme il l’avait déjà fait entre les deux agressions, et s’allonge dans le canapé et il attend», ajoute M.Bouillard. Il sera interpellé vers 18h00 par les forces de l’ordre. Des traces de sang «importantes», et qui étaient toujours en cours d’analyse dimanche, sont retrouvées à son appartement, indique Sputnik.

Rapidement, une raison mystique ressort des premiers aveux. « Mais il revendique le motif religieux. Pourtant, nous avons assez peu de signes religieux dans le logement que nous avons visité. » Autre détail mentionné par le procureur : l’homme interrogé porte une croix. Il se dit catholique.

Le procureur de la République a annoncé qu’« une information judiciaire allait, sauf élément nouveau, s’ouvrir lundi 16 novembre ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici