Contre la fraude sociale, la CAF lance des équipes de

Pour lutter plus efficacement contre la fraude sociale, la CAF vient d’annoncer le lancement d’équipes de « contrôleurs mobiles » des allocations versées. Pour rappel, d’après la Cour des Comptes, la fraude sociale aurait atteint 1 milliard d’euros en 2019.

En effet, dans un rapport publié il y a quelques jours, la Cour des Comptes estime que la fraude sociale atteint désormais 1 milliard d’euros. Un chiffre qui a doublé en deux ans. Même si ce chiffre reste faible comparé à la fraude fiscale, elle inquiète tout de même la CAF qui, de son côté, aurait subi une fraude à hauteur de 324 millions d’euros l’an dernier.

Ainsi, pour lutter contre cette fraude concernant les aides au logement, les allocations pour adulte handicapé, le RSA, etc., la CAF vient de lancer des « équipes de contrôleurs mobiles ».

C’est le directeur général de la CAF, Vincent Mazauric, qui a dévoilé ces nouvelles mesures dans une interview publiée dimanche.

Il annonce notamment son intention de créer, « aux quatre coins de la France  des équipes d’une trentaine de contrôleurs hyperspécialisés et mobiles pour lutter contre la fraude organisée ».

Ainsi, deux équipes seront créées en 2021. Le directeur de la CAF ajoute :

« On évaluera les résultats et si ça marche, on en créera d’autres »

Actuellement, 700 contrôleurs sont chargés de traquer les fraudeurs grâce à des logiciels permettant l’exploitation massive des données sur les bénéficiaires de prestations.

« Les trois quarts des contrôles aujourd’hui sont initiés de cette façon. En 2014, des fraudes ou erreurs étaient détectées dans 66 % de ces contrôles, aujourd’hui c’est 99 % . Et sur 13 millions d’allocataires, 49 000 fraudeurs ont été sanctionnés. »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici