Maroc : mariés depuis quelques heures, ils passent leur nuit de noces au commissariat

Le week-end dernier, deux couples tout juste mariés ont passé leur nuit de noces au commissariat, accompagnés de plusieurs invités participant à la fête pour « violation de l’état d’urgence sanitaire« .

L’un de ces deux mariages s’est déroulé dans la ville de Béni Mellal tandis que le second s’est passé à Meknès. Mais le résultat a été le même : le couple a passé sa nuit de noces au commissariat de police.

En effet, alors que le Maroc est toujours en état d’urgence sanitaire, prolongé récemment jusqu’au 10 octobre, tout événement réunissant un grand nombre de personnes est strictement interdit dans le Royaume.

Malgré cette décision, deux grands mariages ont été organisés ce week-end à Béni Mellal et Meknès. Ce sont des riverains qui ont alors donné l’alerte. Les autorités locales et les services de sécurité sont alors intervenus.

D’après le journal Assabah, le mariage organisé à Béni Mellal se déroulait dans une villa et réunissait 60 personnes environ. Les policiers arrivés sur place ont alors interpellé les mariés, le père du marié et la propriétaire des lieux qui ont été emmenés au commissariat. Les jeunes mariés passant ainsi leur nuit de noces en compagnie des policiers.

À Meknès, les policiers ont arrêté samedi dernier plus de 40 personnes qui s’étaient réunies dans la villa d’un quartier riche de la ville. Parmi les personnes qui ont été arrêtées figurent les jeunes mariés, le directeur d’une banque, le propriétaire de la villa, et les membres de l’orchestre qui animaient cette soirée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici