Traverser l'Algérie sur un âne, le nouveau challenge qui fait scandale dans le pays

Un jeune algérien du nom de Yasser Boulares a lancé un nouveau challenge pour ses concitoyens : traverser l’Algérie avec un âne en ralliant Alger à Djanet. Un challenge qui n’a pas manqué de choquer certains internautes, inquiets pour la santé de l’animal.

Suivi par près de 30 000 personnes, il poste régulièrement sur con compte Instagram des nouvelles de l’avancée de son périple à travers l’Algérie.

Yasser souhaite donc rallier Alger à Djanet (dans la willaya d’Illizi, dans le sud-est du Sahara algérien) à pied, soit près de 2.300 kilomètres. Il a débuté son aventure lundi 30 novembre à partir de la Grande Poste d’Alger, où se trouve le point kilométrique zéro. Il a d’ailleurs posté le message suivant sur les réseaux sociaux :

 «Alger–Djanet, le premier voyage du genre en Algérie. J’ai besoin de votre soutien. J’ai envie de donner un nom à mon nouvel ami.»

L’âne serait en danger selon certains

Tandis que certains habitants en Algérie et partout dans le monde s’amusent de ce challenge peu commun, d’autres s’inquiètent quant au traitement imposé à l’animal qui est par ailleurs lourdement chargé tout le long du périple. Et pour certains, imposer une telle épreuve à un âne est perçu comme un acte de maltraitance.

Docteur Kahina Bouderies, vétérinaire praticienne en zone rurale, dénonce :

 «J’allais m’endormir lorsque j’ai vu cette information. Quel tort a commis cet âne pour être engagé dans une telle folie?»

La vétérinaire continue :

 «L’âne est un animal résistant mais il ne faut pas lui imposer l’impossible. La distance est longue et les conditions météorologiques sont très rudes. Il pourrait souffrir de problèmes digestifs à cause d’une sous-alimentation ou d’une alimentation grossière. Il risque surtout des affections podales par usure des sabots!»

Par ailleurs, durant ce périple, Yasser a eu droit à une contravention de 10.000 dinars (65 euros) pour ne pas avoir porté son masque.

Et ce challenge de traverser l’Algérie en âne semble inspirer d’autres habitants du pays. Ainsi, un habitant de la ville d’Illizi a décidé de prendre la route avec son âne, direction Alger, en espérant pouvoir croiser Yasser en chemin.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @yasser_boularess

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici