Une femme qui avait traité l’Islam de « religion handicapée » se retrouve handicapée 10 ans plus tard

Taslima Nasreen, une « écrivaine » et « féministe » du Bangladesh critiquait l’Islam le 6 mai 2013 en l’apellant « religion handicapée », 10 ans plus tard, elle chute dans son appartement et finit handicapée suite à sa chute…

L’écrivaine bangladaise controversée Taslima Nasreen, qui vivait en exil, est devenue handicapée. Les médecins ont enlevé chirurgicalement son articulation de la hanche et l’ont remplacée par une articulation de la hanche artificielle : en conséquence, elle est restée alitée.

Taslima Nasreen a récemment publié des photos d’elle sur un lit d’hôpital sur les réseaux sociaux.

Taslima Nasreen, également médecin, a affirmé sur Twitter qu’elle était victime d’un délit médical.

Elle a fait des allégations très sérieuses disant qu’un hôpital de New Delhi l’avait rendue invalide de façon permanente en l’incitant à subir une intervention chirurgicale majeure dont elle n’avait pas besoin. En raison de la blessure, elle est allée à l’hôpital et ses os de la hanche ont été coupés et remplacés par des os artificiels. Tout était pour l’argent, selon elle.

L’écrivain blasphématoire a déclaré qu’il y a quelques jours, elle avait glissé et était tombée à genoux alors que son pied s’était coincé dans son pyjama. Elle s’est blessée au genou et s’est ensuite rendue à l’hôpital pour se faire soigner sur la recommandation d’un ami.

Après une radiographie et un scanner, le médecin, recommandé par son ami, a déclaré qu’il avait une fracture du fémur.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici