Ville de Paris Hayette et Djamila dénoncent les conditions déplorables des agents d’entretien - VIDEO

Les agents d’entretien de plusieurs hôpitaux parisiens ont choisi de se mettre en grève depuis le début de la semaine. À l’origine de leur colère, un appel d’offres remporté par un nouveau prestataire de ménage et qui leur fait craindre des réductions d’effectifs, indique RTL.

 

« On est fières d’être femmes de ménage, mais on ne nous respecte pas ». C’est le cri de colère des agents d’entretien de six hôpitaux de Paris, en grève depuis trois jours.Ils réclament que tous les emplois soient préservés et que les emplois précaires soient transformés en CDI. 

Des conditions de travail dégradées

Depuis le début de la crise sanitaire, leurs conditions de travail se sont dégradées. « On ne peut plus entrer dans les chambres comme avant, il faut s’équiper. Il faut mettre le masque, doubler les gants, mettre la surblouse… Il faut faire plus et il y a des risques d’être contaminé », explique une employée. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici