Italie : Antonella, 10 ans morte asphyxiée après un défi sur Tik Tok

Antonella dont le corps inanimé a été découvert par sa petite sœur de cinq ans mercredi soir puis transportée immédiatement à l’hôpital des enfants de Palerme par ses parents, n’a pas survécu.

Vendredi à 13 heures, les médecins étaient toujours dans la salle d’opération pour prélever les organes d’Antonella. « Le meilleur cadeau que nous aurions pu offrir. Parce que ma fille était gaie, généreuse, et elle l’aurait fait. Trois enfants vivront grâce à elle et elle vivra à nouveau en eux », dit Angelo Sicomero pendant qu’un parent le serre dans ses bras.

Sa fille de dix ans n’a pas survécu après ce jeu odieux dans lequel elle a tenté de défier la mort avec une ceinture serrée autour de son cou. Son téléphone portable a repris ce test extrême et la vidéo se serait retrouvée sur le social TikTok, où le « Blackout challenge » est un grand succès auprès des très jeunes depuis des mois.

Antonella s’est enfermée dans la salle de bains de la maison familiale, s’était passée une ceinture autour du cou avec l’objectif de rester sans respirer le plus longtemps possible, tout en s’enregistrant avec son portable, informe Europe 1

«Elle voulait être la reine, la star de TikTok et elle a réussi. Cela s’est terminé comme elle le voulait», raconte amèrement Angelo Sicomero, 33 ans, maçon et papa de deux autres filles. Les larmes semblent avoir cessé, la barbe est longue, les yeux enfoncés après deux nuits sans sommeil.

« Je dois rester calme, dans deux semaines je serai à nouveau papa et une fille à nouveau. Mais si je pouvais je briserais le monde », il s’appuie contre le mur de l’hôpital et regarde l’étendue des voitures d’amis et de parents qui  sont restés pour le soutenir depuis deux jours.

Antonella était une enfant très sociable, d’autant plus que maman et papa, le jour de son dixième anniversaire, lui avaient donné un téléphone portable. Elle avait trois comptes Facebook et une dizaine sur Instagram. «Elle volait toujours le téléphone portable de sa mère et téléchargeait TikTok. Nous avons donc abandonné. Elle dansait et chantait , téléchargait des tutoriels pour se maquiller ou se coiffer. Elle souhaitait devenir esthéticienne plus tard. Elle publiait ses vidéos sur TikTok et – continue Angelo Sicomero – c’était aussi une enfant très obéissante. A tel point que je n’ai jamais eu besoin de la surveiller et en fait je n’ai jamais pris son portable pour voir ce qu’elle faisait. Parce qu’il n’y avait pas de secrets entre nous. C’est la règle de famille: oui tout le monde se dit tout et tout le monde s’entraide ».

Les enquêteurs cherchent à comprendre pourquoi Antonella  a participé à ce défi social. Son téléphone portable est actuellement inviolable car elle seule connaissait le code de déverrouillage. Et les magistrats se sont appuyés sur un technicien informatique. « J’ai peur que quelqu’un l’ait contactée en privé et l’a convaincue de relever ce défi. » déclare l’un d’eux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici