À l’assemblée Nationale un vote d’une valeur « symbolique » sera organisé le 28 novembre à venir afin de savoir si la majorité de l’assemblée est pour ou contre la reconnaissance d’un État Palestinien. Alain Juppé, notamment, fait parti de ces députés qui sont favorables à ce projet.

Marion Maréchal Le Pen s’est prononcée en faveur de la reconnaissance d’un État Palestinien pour les raison suivantes, elle s’est exprimée :

« reconnaitre la Palestine c’est aussi donner des droits mais aussi des devoirs et des moyens pour lutter notamment contre le terrorisme »

Bien évidemment, ces propos absurdes ne sont pas les raisons pour lesquelles la Palestine doit être reconnue. La véritable question à se poser est : comment peut-on reconnaître un État palestinien qui est morcelé et subit une colonisation sans limite?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici