Coronavirus - l’application StopCovid pourrait être disponible dès ce week-end

L’application de traçage StopCovid, destinée à repérer la propagation du coronavirus, sera disponible dès le week-end prochain si les parlementaires l’approuvent, a déclaré le secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O. « Sous réserve du vote au Parlement, l’application pourrait être disponible dans les magasins d’application d’Apple et d’Android ce week-end », déclare Cédric O dans Le Figaro à paraître mardi. L’objectif était jusqu’à maintenant le mardi 2 juin.

Le principe de cette application est le suivant : « prévenir les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent être prises en charge le plus tôt possible, le tout sans jamais sacrifier nos libertés individuelles. »

Selon le gouvernement, les objectifs de cette nouvelle application sont : « vous protéger, protéger les autres, et soutenir les efforts des soignants et du système de santé pour stopper au plus vite les chaînes de contamination et éviter une deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. »

Données personnelles et vie privée

Cette nouvelle application est vivement critiquée jusque dans la majorité pour les risques concernant la vie privée des utilisateurs, même s’il est présenté comme ne dérogeant pas à la règlementation sur les données personnelles.

Selon le gouvernement, « cette application est une aide complémentaire au travail des médecins et de l’Assurance maladie pour identifier les « personnes contacts » et les prendre en charge. Il indique sur son site que « StopCovid est une application transparente, temporaire, téléchargeable sur la base du volontariat, qui s’inscrit dans le cadre de protection de la vie privée. »

« Il y a eu beaucoup de questions légitimes, mais plus nous donnons d’explications, plus les réticences diminuent », a assuré M.O, disant ne pas croire à une division de la majorité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici