Émeutes : La police ordonne à ses fonctionnaires

Les émeutes urbaines sont en train de prendre de l’ampleur en France. Depuis l’accident en moto d’un jeune à Villeneuve-la-Garenne, les tensions sont vives dans de nombreuses villes de France. En Ile-de-France, les policiers d’ailleurs reçu l’ordre d’éviter tout contact avec les émeutiers.

En effet, la situation ne semble pas s’arranger concernant les émeutes urbaines en France. Des villes comme Versailles, connue pour sa tranquillité, sont désormais touchées. Dans le quartier de Jussieu, un piège a même été tendu contre les policiers.

Des émeutes recensées un peu partout en France

Des poubelles ont été incendiées et jetées sur une route afin de faire venir une voiture de la BAC et provoquer des émeutes. En sortant du véhicule, les fonctionnaires de police ont été victimes de tirs de mortier d’artifice. Ces tirs provenaient de malfaiteurs cachés dans un parking à proximité.

D’autres incidents sont recensés un peu partout en Ile-de-France : incendies de voitures, de poubelles, incendie dans une école, tirs de mortier, émeutes…

Même si la situation est loin d’être aussi dramatique que celle de 2005, les policiers restent sur leurs gardes. D’ailleurs, les consignes qu’il reçoivent expriment bien l’inquiétude de la hiérarchie :

 «Il est demandé d’éviter le contact, la confrontation avec les perturbateurs, notamment pour les interventions ne présentant pas de danger immédiat, afin d’éviter tout blessé parmi les forces de l’ordre ou les perturbateurs. Il est également demandé de faire usage de manière raisonnée et raisonnable des moyens de force intermédiaire.»

De son côté, l’ancien préfet Michel Aubouin vient de faire une déclaration à ce sujet. Selon lui, les émeutes allaient  «prendre en cascade dans beaucoup de quartiers». Et d’ajouter qu’elles avaient «pour fonction le contrôle du territoire

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici