Jean Messiha « Il y a énormément de Français qui n’auraient jamais dû l’être » - VIDEO

Au cours de l’émission de Jean-Marc Morandini, un face à face entre Jean Messiha, Président du cercle de réflexion Institut Apollon, et Hassen Hammou, responsable associatif.

 

« Le carburant de l’islamisme, c’est évidemment l’immigration. Si on coupe l’immigration, on peut se donner une chance de régler la problématique islamiste en France », a lancé l’ex-membre du Rassemblement national.

« Qu’est-ce que ça veut dire ‘français’ ? Pour moi, quelqu’un qui commet des crimes contre la France n’est pas Français. Pour moi, avoir la nationalité française, ça ne suffit pas ! Vous pouvez être administrativement français et n’avoir aucune espèce d’allégeance pour la France, voire haïr la France », a déclaré Jean Messiha avant que Jean-Marc Morandini indique « ça n’existe pas ce que vous dites. On est Français ou on ne l’est pas. Il n’y a pas plusieurs stades ».

« Pour moi, Amedy Coulibaly et Chérif Kouachi ne sont pas Français parce que ce sont des ennemis de la France (…) Je ne mets pas en cause la nationalité administrative des gens, mais je dis qu’une carte nationale d’identité, c’est pas un Pass Navigo. Il y a ‘identité’ et ‘national’. Si vous n’avez pas ces deux choses-là, ça ne peut pas se réduire à une carte », a continué Jean Messiha. 

« Il n’y a pas plusieurs types de Français, Jean Messiha. Ca n’existe pas ! Il y a des Français. Il n’y a pas divers catégories de Français », a déclaré Jean-Marc Morandini à son interlocuteur. « Au regard de la loi et de l’administration, il n’y a pas diverses catégories de Français, mais il y a plusieurs catégories de Français en fonction de l’appartenance à l’identité française », a répondu le président du cercle de réflexion Institut Apollon avant d’ajouter, quelques instants plus tard, « aujourd’hui, il y a énormément de personnes qui sont administrativement françaises qui, en toute objectivité, n’auraient jamais dû l’être ».

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut rappeler à ce pauvre type que les Maghrébins avaient participé à la libération de la France. C’est grâce à eux, sinon les nazis t’auraient fusillé avec les tiens espèce de voyou. La France sans l’Afrique n’est rien. Tu n’étais qu’un sperme et tu finiras dans une tombe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici