2 février 2018 | 4.01K vues | 1 commentaire

Israël peine à trouver des étudiants pour sa propagande sur les réseaux sociaux

Image de l'article Israël peine à trouver des étudiants pour sa propagande sur les réseaux (...)
ZOOM

Les temps sont durs pour l’état hébreu, il n’est pas facile de dépouiller, torturer et assassiner d’un côté et vouloir dans le même temps donner une image flatteuse d’un pays soi-disant démocratique.
Pourtant c’est primordial pour le régime sioniste s’il souhaite continuer à bénéficier des avantages non négligeables que lui procure son statut de « victime ».
Pour ce faire, le ministère des Affaires étrangères veille au grain en formant chaque année des candidats qui intégreront au terme de leur formation le corps diplomatique israélien dont la mission est de préserver les intérêts du pays et veiller à perpétuer les relations avec les autres pays.

Un « produit » qui semble de moins en moins facile à défendre si l’on s’en réfère au nombre de candidatures qui ne cesse de diminuer d’année en année. Pourtant l’état d’occupation israélienne a multiplié les appels aux candidatures, d’étudiants notamment tant à l’intérieur qu’à l’étranger dans les Universités et sur les réseaux sociaux. Mais rien n’y fait, seulement 1.300 candidats ont postulé en 2017, soit 50% de moins que les années précédentes.
Les raisons sont multiples, salaires médiocres, chute de prestige, mais le ministère des Affaires étrangères est forcé de reconnaître que de moins en moins de monde veut représenter Israël, rapporte le journal israélien Haaretz.

Et l’année 2018 s’annonce encore pire que les précédentes, seuls 15 candidats ont souhaité suivre la formation qui dure 5 ans, et 12 seulement l’ont entamée sans savoir combien la finiront ?
Un ancien diplomate qui a souhaité garder l’anonymat a déclaré au quotidien israélien :

Dans le passé, nous attirions les meilleurs. Aujourd’hui ce n’est en général plus le cas, car il y a plus attractif ailleurs

Cela dit dans le même temps, le gouvernement israélien a annoncé début janvier vouloir fermer sept missions diplomatiques et ambassades à l’étranger au profit de pays avec il espère affiner les liens comme en Afrique, un continent très convoité pour ses ressources naturelles.
Cependant l’intérêt des israéliens est ailleurs, il souhaite par la diplomatie gagner la guerre contre le vote négatif des Africains dans les institutions internationales, (UNESCO, Nations unies, …), ceux-ci votant globalement contre Israël.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 2 février 2018

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

1

Avis