L’Algérie prête à fournir plus de gaz à l’Europe à la place de la Russie

Le géant public algérien des hydrocarbures Sonatrach est prêt à fournir davantage de gaz à l’Europe, en cas de baisse des exportations russes avec la crise ukrainienne, en l’acheminant notamment via le gazoduc Transmed reliant l’Algérie à l’Italie, a déclaré son patron dimanche. Sonatrach est « un fournisseur fiable de gaz pour le marché européen et est disposé à soutenir ses partenaires de long terme en cas de situations difficiles« , a déclaré son PDG, Toufik Hakkar, au quotidien Liberté.

La société publique algérienne est disposée à soutenir « ses partenaires de long terme en cas de situations difficiles » et donc sa disposition à transporter plus de gaz naturel ou liquéfié vers l’Europe, annonce le patron de Sonatrach, Toufik Hakkar.

Ces déclarations faites dimanche au quotidien algérien Liberté conditionnent cependant cette offre à la disponibilité de volumes excédées « après satisfaction du marché nationale » et des « partenaires étrangers », ajoute le PDG algérien.

L’Algérie capable de remplacer la Russie ?

Car l’Algérie, troisième fournisseur de gaz naturel pour l’Europe derrière la Russie et la Norvège, et devant le Qatar, selon les chiffres d’Eurostat, a des ambitions pour l’avenir. La Sonatrach, géant pétrolier public algérien, a fait savoir au début de l’année vouloir investir 40 milliards de dollars entre 2022 et 2026 dans l’exploration, la production et le raffinage du gaz.

« L’Algérie est un cas spécial, puisque ce pays est assez proche des frontières de l’UE, donc on pourrait imaginer qu’il puisse suppléer le gaz russe, comme il fournit déjà du gaz à plusieurs pays en Europe, et spécialement à l’Espagne, au Portugal et à l’Italie, poursuit l’expert. Mais en pratique, il y a un problème, puisque l’Algérie a besoin de beaucoup de gaz pour sa propre consommation, et comme elle n’a pas fait les investissements nécessaires jusqu’ici, les volumes qui sont disponibles pour l’exportation sont assez limités pour prétendre remplacer le gaz russe. »

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici