Le Maroc clarifie les opérations «exceptionnelles» d'ouverture des frontières à compter du 15 juillet

Le 15 juillet, le Maroc commencera à faciliter les voyages transfrontaliers spécifiquement pour les citoyens marocains, les résidents et les membres de leur famille ; ainsi que des étrangers bloqués au Maroc.

Le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a publié une déclaration de clarification concernant l’annonce, le 9 juillet, de « l’opération exceptionnelle » du pays d’ouvrir ses frontières de manière sélective.

Le ministère a souligné que le pays n’autoriserait l’entrée des citoyens marocains, y compris les étudiants et les résidents à l’étranger, ou les étrangers titulaires d’une carte de séjour, ainsi que les membres de la famille des citoyens et des résidents, à partir du 15 juillet.

Toutes les personnes autorisées à rentrer dans le pays doivent fournir des preuves de leur nationalité ou de leur statut de résident, ou des documents juridiques des membres de leur famille.

De plus, les voyageurs doivent passer un test PCR et un test sérologique moins de 48 heures avant de partir pour le Maroc afin d’exclure une infection au COVID-19. Pendant ce temps, les autorités marocaines négocient actuellement des solutions appropriées pour les voyageurs qui ne peuvent pas recevoir de PCR ou de test sérologique.

Les enfants voyageant au Maroc de moins de 11 ans sont exemptés du test PCR.

Les personnes traversant les frontières terrestres et maritimes du Maroc via les ports de Sète (France) et de Gênes (Italie) seront soumises à un test PCR supplémentaire à bord du bateau, dans la mesure où leur test ne respecte pas la durée de validité requise.

Les fonctionnaires chargés d’organiser les opérations de voyage travailleront au-delà des limites des lignes directes traditionnellement desservies à destination et en provenance du Maroc. La planification des vols concernera les pays où la demande des Marocains résidant à l’étranger ou des étrangers résidant au Maroc est élevée.

En raison des conditions de voyage et des opérations spéciales mises en place au profit des citoyens marocains et étrangers bloqués au Maroc, seuls les billets achetés auprès de Royal Air Maroc et d’Air Arabia seront réputés valables et aucune compensation entre compagnies aériennes ne sera possible.

Ceux qui souhaitent bénéficier de l’opération, qui débutera officiellement le 14 juillet à minuit, peuvent s’attendre à recevoir des éclaircissements supplémentaires sur les vols et autres modes de transport disponibles dans les prochains jours.

Les ambassades et consulats, ainsi que les représentants de Royal Air Maroc, seront disponibles pour de plus amples informations sur les voyages. Le ministère des Affaires étrangères reste également disponible pour répondre aux questions via son centre d’appels ou sa hotline de crise.

Le Maroc a fermé ses frontières terrestres, aériennes et maritimes le 15 mars afin de limiter la propagation de COVID-19. La décision a laissé des dizaines de milliers de citoyens marocains bloqués à l’étranger et au moins des dizaines de milliers de touristes bloqués au Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici