fbpx
mercredi 14 avril 2021
Accueil Actualités Politique Maroc : les opposants à la normalisation avec Israël saisissent la Cour...

Maroc : les opposants à la normalisation avec Israël saisissent la Cour de Cassation pour annuler l’accord 

0
Maroc - les opposants à la normalisation avec Israël saisissant la Cour de Cassation pour annuler l’accord  (1)

Un avocat marocain a intenté une action au nom d’un mouvement politique pour annuler l’accord de normalisation signé par le gouvernement marocain avec Israël, a rapporté Al-Araby Al-Jadeed.

L’avocat et coordinateur général du parti du Congrès national Ittihadi, Khaled al-Sufyani, a interjeté appel de la décision de Rabat de normaliser les relations avec Tel Aviv devant la Cour de cassation, la plus haute juridiction du Maroc, précise le Middle East Eye.

La défense de Sufyani a cherché à «annuler toutes les décisions prises par les autorités dans le cadre de son accord avec l’entité sioniste, car elles sont en violation de l’ordre public marocain, des dispositions de la Constitution, de la Charte des Nations Unies, de la Convention de Vienne, de la le droit humanitaire et la légitimité internationale des droits de l’homme », selon le texte du procès.

 

La décision de contester la décision de Rabat d’avoir des relations diplomatiques avec Israël est intervenue alors que les Marocains protestaient contre ces derniers.

«Ces accords sont illégitimes parce qu’ils heurtent les objectifs et les ambitions du peuple marocain qui a rompu tout lien historique et spirituel avec l’entité sioniste», a-t-il expliqué dans une vidéo diffusée par l’Observatoire marocain contre la normalisation.

Le chef de l’Observatoire marocain contre la normalisation, Ahmed Wehman, a déclaré que les mouvements populaires anti-normalisation surveillaient la manière dont la cour traiterait le procès, ajoutant que la demande était l’annulation complète de l’accord.

Accord de normalisation

Israël et le Maroc ont convenu de normaliser leurs relations dans le cadre d’un accord négocié avec l’aide des États-Unis, faisant du Maroc le quatrième pays arabe à mettre de côté les hostilités avec Israël au cours des quatre derniers mois.

Dans le cadre de cet accord, le président américain Donald Trump a changé la politique américaine de longue date et a reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

Le Sahara occidental est une région désertique où un différend territorial vieux de plusieurs décennies a opposé le Maroc au Front Polisario soutenu par l’Algérie, un mouvement séparatiste qui cherche à établir un État indépendant sur le territoire.

Trump a scellé l’accord lors d’un appel téléphonique avec le roi du Maroc Mohammed VI jeudi, a déclaré la Maison-Blanche.

«Une autre percée HISTORIQUE aujourd’hui! Nos deux GRANDS amis Israël et le Royaume du Maroc ont convenu de relations diplomatiques complètes – une percée massive pour la paix au Moyen-Orient! » Trump a tweeté.

Le Maroc est le quatrième pays depuis août à conclure un accord visant à normaliser les relations avec Israël. Les autres étaient les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici