Mars 2022 - Quels sont les jours blancs de Chaabane 1443 ?

Nous sommes entrés dans le 8e mois du calendrier hégirien, Chaabâne 1443. Nous approchons donc du mois béni de Ramadhân, durant lequel les bonnes actions sont nombreuses et les récompenses énormes. Préparons-nous bidinilLah !

***********************

Les jours blancs de Chaabâne 1443 de l’Hégire sont les suivants, pour ceux qui ont débuté ce mois, vendredi 4 mars 2022 :

  • Mercredi 16 mars 2022
  • Jeudi 17 mars 2022
  • Vendredi 18 mars 2022

Les jours blancs de Chaabâne 1443 de l’Hégire sont les suivants, pour ceux qui ont débuté ce mois, samedi 5 mars 2022 :

  • Jeudi 17 mars 2022
  • Vendredi 18 mars 2022
  • Samedi 19 mars 2022

***********************

En France, l’OLMF indique ne pas avoir vu le nouveau croissant de lune dans la nuit du 3 au 4 mars 2022.

 

Que faisait le prophète Mohammed durant le mois de Chaabâne ?

D’après l’Imam Ahmed et e-Nasâî, selon Usâma ibn Zaïd, le Messager d’Allah jeûnait certains jours d’affilés à tel point que nous pensions qu’il ne s’arrêtait jamais ; et il mangeait certains jours d’affilés à tel point qu’il ne jeûnait plus si ce n’est deux jours par semaine. Il les consacrait séparément au jeûne en dehors des périodes où il jeûnait. Il n’y a pas un mois où il se consacrait le plus au jeûne que pendant Chaabâne. Je lui posais la question à ce sujet :

 « Cher Messager d’Allah ! Tu te consacres au jeûne à tel point que tu ne le romps pratiquement plus ; et tu interromps le jeûne à tel point que tu ne t’y consacres pratiquement plus si ce n’est deux jours que tu consacres séparément au jeûne en dehors des périodes où tu jeûnes.

–          Quels sont ces deux jours ? demanda-t-il.

–          Le lundi et le jeudi, lui répondis-je.

–          Au cours de ces deux jours, les œuvres sont exposées au Seigneur de l’univers – Exalté soit-Il, et j’aime être en état de jeûne lorsque mes œuvres Lui sont exposées.

–          Je ne te vois pas autant jeûner les autres mois que pendant celui de Chaabâne.

–          Les gens oublient ce mois qui se trouve entre Rajab et Ramadhân. C’est pourtant le mois au cours duquel les œuvres montent vers le Seigneur de l’Univers – Exalté soit-Il,, et j’aime être en état de jeûne lorsque mes œuvres Lui sont montées. »

[1] Rapporté par Ahmed dans son Musnad (5/201), et e-Nasâî (4/201-202).

Ainsi, il n’y a pas un mois en dehors du mois prescrit de Ramadhân, où le Prophète jeûnait le plus que celui de Chaabâne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici