Coronavirus - En France, le nombre de patients en réanimation et de décès quotidien sont en baisse

La France constate une « légère baisse » du nombre de patients en réanimation comme du nombre de décès.  Lors de sa communication quotidienne concernant la propagation du nouveau coronavirus ce dimanche 12 avril, la direction générale de la Santé, a indiqué que pour un quatrième jour consécutif, le nombre de personnes en réanimation avait à nouveau baissé

310 décès supplémentaires des suites du Covid-19 ont été enregistrés dans les hôpitaux de France au cours des dernières vingt-quatre heures. Un chiffre en baisse par rapport à la veille. L’épidémie a tué 14 393 personnes en France, à l’hôpital ou dans les établissements médico-sociaux.

31 826 personnes hospitalisées en France

Au total, l’épidémie a fait 14 393 morts dans le pays, établissements hospitaliers et établissements médico-sociaux, dont les Ehpad, confondus, et 95 403 cas de Covid-19 ont été confirmés, a précisé la DGS dans un communiqué.

Dans le détail, 31 826 personnes sont hospitalisées en France, soit 1 688 de plus en 24 heures, et quelque 6 845 patients se trouvent dans un état grave, précise Ouest France.

La pandémie du coronavirus poursuit sa sinistre progression, même si les mesures de confinement semblent commencer à porter leurs fruits dans certains pays, en Europe et aux Etats-Unis, où le rythme des décès journaliers ralentit.

La situation outre-Atlantique

Les Etats-Unis restent le pays le plus endeuillé avec au moins 22.020 décès pour plus de 555.000 cas confirmés. Avec un total de 75.011 morts (pour 909.673 cas), l’Europe demeure le continent le plus durement touché par la pandémie.

La pandémie semble également approcher de son pic aux Etats-Unis où 1.514 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures, un chiffre en recul pour le deuxième jour consécutif. L’expert en chef de la Maison Blanche, Anthony Fauci, a estimé que l’économie américaine pourrait redémarrer graduellement en mai. Alors que les principaux indicateurs de la propagation « ne sont pas seulement stabilisés mais commencent à redescendre », il a dit son « optimisme prudent »Le gouverneur de l’Etat de New York, épicentre de la maladie avec plus de 9.000 morts, a toutefois tempéré :

« On ne voit pas de baisse importante, c’est juste une stabilisation », a affirmé Andrew Cuomo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici