Coronavirus - L'Union européenne fermera ses frontières pendant 30 jours

Les dirigeants européens ont convenu mardi de fermer les frontières extérieures de l’Union européenne (UE) pendant 30 jours dans un nouvel effort pour ralentir la propagation de la pandémie de coronavirus.

Les restrictions de voyage à la frontière sont temporaires et visent à réduire la plupart des voyages non essentiels en provenance d’autres pays vers l’Union européenne. Les nouvelles règles s’appliqueront aux 27 membres de l’UE, ainsi qu’à l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

 

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, la branche exécutive de l’UE, a déclaré que le Royaume-Uni n’appliquait pas de restrictions à ses frontières extérieures, mais que ses citoyens seraient toujours autorisés à voyager dans l’UE. Le Royaume-Uni a une relation particulière avec l’UE : il a quitté le bloc en janvier mais reste soumis à ses règles jusqu’à la fin de l’année.

«C’est à eux maintenant de le mettre en œuvre. Ils ont dit qu’ils le feraient immédiatement », a déclaré von der Leyen aux journalistes mardi soir quand les contrôles aux frontières extérieures seraient appliqués.

La circulation des personnes à l’intérieur de la zone de passeport européen sera toujours autorisée en vertu des restrictions. Cela signifie que les habitants de l’espace dit Schengen pourront se déplacer d’un pays à l’autre.

Les restrictions de voyage ne s’appliquent pas au personnel médical, aux médicaments ou aux marchandises.

« La circulation des marchandises doit être rapide, nous avons besoin de ces marchandises pour le fonctionnement du marché intérieur », a déclaré von der Leyen lors d’une conférence de presse. « Mais nous devons également nous assurer que les navetteurs peuvent faire des allers-retours où ils vivent ou travaillent », a-t-elle ajouté.

Certains pays ont imposé certaines restrictions aux frontières avec d’autres pays de l’UE et cela pourrait finalement soulever des problèmes dans la chaîne d’approvisionnement. « Il est absolument crucial de débloquer la situation », a déclaré von der Leyen.

L’UE organisera également le rapatriement des citoyens des pays membres

«L’Union et ses États membres feront tout ce qui est en leur pouvoir», a déclaré le président du Conseil européen, Charles Michel, qui préside les discussions entre les chefs d’État.

L’UE est une union économique et politique de la plupart des pays d’Europe, dont l’Espagne, la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Irlande, les pays du Benelux, l’Autriche, la Grèce, la Pologne, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, la République tchèque, la Slovaquie, l’Estonie , La Lettonie, la Lituanie et tous les pays scandinaves à l’exception de la Norvège.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici