« Je ne peux pas oublier » - Deschamps révèle les raisons de sa rancune envers Benzema

Ce samedi, sur le plateau de RTL, Didier Deschamps est revenu sur l’épisode Benzema qui l’avait accusé d’avoir cédé à « une partie raciste de la France » après sa non-sélection à l’Euro 2016. 

 

« Deschamps a cédé sous la pression d’une partie raciste de la France », avait accusé Benzema le 1er juin 2016 dans la presse espagnole, deux jours avant que la résidence bretonne du sélectionneur soit vandalisée, avec un tag le traitant de « raciste ». « C’est une trace. Même si avec le temps ça s’apaise un peu, je ne peux pas oublier. Ce n’est pas lié qu’à Karim Benzema. Il y a des déclarations d’autres personnes aussi qui ont amené à ce fait violent et qui touche à ma famille« , a raconté Deschamps samedi sur RTL.

Car c’est bien le tournant personnel que cette histoire a pris qui a marqué Didier Deschamps. « Quand ça me concerne, sur mes choix de sélectionneur, la tactique, l’aspect technique, ça a lieu d’être et ça n’a pas d’importance. Là, ça franchit la ligne blanche. Ça touche mon nom, ma famille. Pour moi, c’est inacceptable. Tenir certains propos, ça amène forcément à une agressivité verbale ou physique. J’en subis les conséquences. On ne peut pas oublier. Je ne peux pas oublier. Je n’oublierai jamais. »

Outre Karim Benzema, Eric Cantona avait lui aussi « attaqué » Didier Deschamps sur le même terrain que le Madrilène avant l’Euro 2016. « Une chose est sûre, Benzema, et Hatem Ben Arfa (alors sur la liste des réservistes mais finalement non retenu pour le championnat d’Europe, ndlr), ce sont les deux meilleurs joueurs en France et ils ne joueront pas à l’Euro, avait déclaré l’ex-idole de Manchester United dans un entretien au Guardian. Ce qui est certain également, c’est que leurs origines sont nord-africaines. Donc oui, le débat est ouvert. » La plainte déposée par le sélectionneur pour diffamation a été déclaré nulle par le tribunal correctionnel de Paris au mois de décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici