L’équipe nationale algérienne de football bloquée au Soudan en plein du coup d’Etat

L’équipe nationale féminine d’Algérie est actuellement au Soudan où une tentative de coup d’État est en cours, pour le match retour de leur qualification pour la Coupe d’Afrique, les joueuses ont publié des messages sur les réseaux sociaux indiquant qu’elles sont en sécurité à l’hôtel et que la FA algérienne s’efforce de les rapatrier.

 

L’armée prend le pouvoir

L’armée soudanaise a pris le pouvoir lundi, dissolvant le gouvernement de transition quelques heures après que les troupes ont arrêté le Premier ministre, et des milliers de personnes ont envahi les rues pour protester contre le coup d’État qui menaçait les progrès fragiles du pays vers la démocratie.

Les forces de sécurité ont ouvert le feu sur certains d’entre eux et trois manifestants ont été tués, selon le Comité des médecins du Soudan, qui a également déclaré que 80 personnes avaient été blessées.

La prise de contrôle, qui a attiré la condamnation des Nations Unies, des États-Unis et de l’Union européenne, intervient plus de deux ans après que les manifestants ont forcé l’éviction de l’autocrate de longue date Omar al-Bashir et quelques semaines seulement avant que l’armée ne soit censée remettre la direction du conseil qui dirige le pays aux civils.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a prévu une réunion d’urgence à huis clos sur le coup d’État au Soudan mardi après-midi. Les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Irlande, la Norvège et l’Estonie ont demandé les consultations d’urgence.

Après les arrestations tôt le matin du Premier ministre Abdalla Hamdok et d’autres hauts fonctionnaires, des milliers de personnes ont manifesté dans les rues de la capitale, Khartoum, et de sa ville jumelle d’Omdurman. Ils ont bloqué des rues et incendié des pneus alors que les forces de sécurité utilisaient des gaz lacrymogènes pour les disperser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici