Maroc - Bouchra Karboubi première femme à arbitrer un match de foot professionnel

Bouchra Karboubi est entrée dans l’histoire ce week-end en arbitrant un match à Botola Pro1, la ligue de football professionnel de premier plan du Maroc. La nouvelle intervient alors que le Maroc continue d’affirmer ses progrès dans le domaine de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes.

Le joueur de 32 ans était l’arbitre central du match de championnat du 30e tour entre le Moghreb Tétouan et le club olympique de Khouribga le 10 octobre.

Un autre détail accrocheur du match était que l’un des deux arbitres assistants de Karboubi était également une femme. Sur les réseaux sociaux, un certain nombre de fans de football marocains ont célébré la nouvelle et exprimé l’espoir de voir plus de vues similaires dans le championnat marocain.

Fillefa, une association basée à Casablanca qui œuvre pour promouvoir les femmes dans le football et «encourager la passion des filles» pour le jeu, a partagé des photos du match de samedi sur Facebook.

«Première fois au Maroc. Un trio référent composé de 2 femmes et dirigé par Bouchra Karboubi », a écrit FilleFa. « Big a réussi jusqu’à notre arbitre qui a bien joué et qui avait l’air confiant », a déclaré le groupe à propos de la performance de Karboubi.

Alors que la célébration par Fillefa du week-end historique de Karboubi est justifiée, elle est en fait la deuxième arbitre à officier à un match de Botola Pro. La première arbitre de Botola a été Khadija Rzak, qui a également officié un match de championnat au 30e tour entre le Maghreb de Fès et le Mouloudia d’Oujda lors de la saison 2003-2004.

Bouchra Karboubi a été nommée arbitre internationale en 2016. Deux ans plus tard, la Confédération africaine de football (CAF) la sélectionne parmi les arbitres de catégorie «Elite A» ou de première catégorie. La même année, elle a arbitré plusieurs matches de la finale féminine de la Coupe d’Afrique des Nations.

Selon les rapports de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), elle figure sur la liste des arbitres en lice pour arbitrer les matchs de la Coupe d’Afrique des nations féminine 2023.

La nouvelle intervient alors que le Maroc continue d’affirmer ses progrès dans le domaine de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes.

Plus tôt cette semaine, le chef du gouvernement marocain Saad Eddine El Othmani a déclaré que l’égalité des sexes figurait parmi les «priorités absolues» du roi Mohammed VI.

Il a expliqué que l’accroissement de l’inclusion sociale reste une préoccupation majeure pour son gouvernement, faisant valoir que le Maroc s’est engagé à maintenir des «conditions favorables» pour promouvoir l’engagement et la visibilité des femmes dans la sphère publique.

Pour un grand nombre de fans de football féminin, cependant, la vue de Bouchra Karboubi officiant à un match de Botola n’est qu’une petite goutte d’inclusion dans le vaste océan de domination patriarcale. Ces derniers mois, de nombreux rapports ont fait état de femmes revendiquant l’égalité des droits – à la fois en termes de visibilité et de salaire – dans ce qui est généralement considéré comme un monde de garçons.

Pour beaucoup, le fait demeure que si l’arbitrage du match de samedi par Kourbiba n’était pas exactement un moment révolutionnaire – il y a eu des événements similaires ou même plus hardiment égalitaires dans d’autres ligues de football du monde entier – c’était un petit mais premier pas crucial dans la bonne direction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici