Article [Aéroport de Rome] Une musulmane forcée de retirer son Hijab pour monter dans l’avion...

[Aéroport de Rome] Une musulmane forcée de retirer son Hijab pour monter dans l’avion...

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Les mesures restrictives instaurées dans les aéroports à l’encontre des musulmans les obligent à restreindre leurs voyages à l’étranger.
Face à l’humiliation de la fouille et de l’interrogatoire poussé à l’extrême, beaucoup préfère abandonner plutôt que de devoir se plier à cet odieux chantage.

Et ce ne sont pas les incidents ayant pour acteurs des musulmans débarqués de l’avion pour avoir parlé en Arabe ou parce que leur sac à dos avait fait peur aux passagers qui risquent d’arranger les choses.
Tout comme cette histoire qui s’est passée en Italie à l’aéroport international de Rome Ciampino. Aghnia Adzkia, une jeune indonésienne s’apprête à prendre l’avion pour Londres, elle se plie volontiers au contrôle d’usage. Mais au moment de passer dans le détecteur de métaux, l’alarme se déclenche et très vite c’est le branle-bas de combat. Une femme voilée, une alarme, l’association que redoutent tous les agents de sécurité.

Une employée particulièrement remontée a exigé qu’elle retire son voile car celui-ci pouvait cacher un tas de petites bombes prêtes à exploser. Face à l’empressement de lui découvrir la tête par tous les moyens, Aghnia a demandé à voir le texte de loi qui l’oblige à se dévoiler pour pouvoir prendre l’avion.
«  Je n’étais pas prête à leur faire confiance. Ma seule demande était qu’ils m’apportent la preuve juridique les autorisant à me dévoiler sous la contrainte, alors que je n’avais commis aucune faute, aucun délit. C’est une question de dignité humaine et de respect de mes droits fondamentaux  », a expliqué plus tard la jeune femme.
Irritée par cette demande, l’italienne a agité un document écrit en italien en refusant que l’amie d’Aghnia Adzkia traduise le texte en anglais. Face aux protestations de la jeune musulmane, l’employée en a rajouté une couche en hurlant : «  Vous pouvez cacher des explosifs dans votre foulard. Vous n’êtes pas sûre à nos yeux !  ».
Mais plutôt que de se soumettre à ses ordres crachés avec rage et de retirer son voile, la jeune femme a tourné les talons en décidant de changer d’’aéroport. Malheureusement arrivée à l’aéroport Leonardo da Vinci-Fiumicino de Rome, elle a tout de même été contrainte de retirer son hijab.

Au moment de s’exécuter, elle a eu le temps d’apercevoir deux nonnes passer en toute quiétude couvertes des pieds à la tête de leurs grandes coiffes blanches. Bien sûr, le voile de la religieuse est portée par choix, il est un moyen pour elle de s’engager corps et âme dans la lutte spirituelle qu’elle entreprend pour se conformer à la volonté d’Allah, contrairement aux musulmanes pour lequel il représente un asservissement et une soumission à l’homme comme nous le savons !

Inutile de se demander si cette triste histoire n’est qu’une énième agression islamophobe à ajouter à la longue liste.

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.

[Aéroport international de Rome] Une musulmane forcée à retirer son Hijab pour monter dans l'avion...

Publié par Halalbook, le réseau social des musulmans sur jeudi 20 avril 2017

profil de Zoubida S.

Auteur : Zoubida S.

Posté le : 21 avril 2017

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis