« Il y a trop d’arabes et avec ton voile…» - Zaineb, journaliste dénonce le racisme et l’islamophobie d’Al Jazeera France

Zaineb est une jeune journaliste belge qui dénonce dans un post le racisme et l’islamophobie dont elle a été victime de la part de la chaîne arabe Al Jazeera. Voici son témoignage…

 

« Franchement je n’en peux plus de voir ce type de sujet traité par ce média sachant que j’ai postulé à toutes leurs offres et qu’on m’a donné comme réponse « y’a trop d’Arabes, et en plus avec ton voile… »

J’ai depuis toute petite ce rêve de travailler pour Al Jazeera. J’ai -comme beaucoup je pense- grandi avec cette chaîne que mes parents adorent.

Quoi qu’on en dise, c’est LA chaîne qui a révolutionné le traitement médiatique du monde arabe. Elle a donné la voix à ceux qu’on n’entendait pas. Dans certaines régions du monde, elle a rendu la parole de ceux qu’on entendait qu’à travers des médias occidentaux biaisés.

Je suis belge d’origine marocaine, donc forcément je me suis beaucoup identifiée à ce que représentait Al Jazeera. J’ai étudié le journalisme et l’arabe en particulier pour cette raison.

Et je suis allée au Qatar pour perfectionner mon arabe justement dans cet objectif précis d’intégrer ce média prestigieux.

Alors vous imaginez bien mon état quand la Belge francophone arabophone que je suis découvre le lancement d’une version française d’Al Jazeera.

J’étais, déjà au Qatar quand la version française d’@ajplus est lancée, donc l’employée idéale ! Déjà sur place, inutile de me payer l’hôtel ou quoi que ce soit. J’aurais même accepté de faire un stage non rémunéré si seulement ils m’avaient laissé ma chance…

J’ai fait une école de journalisme/ Communication en Belgique, j’ai travaillé pour Huffington Post, Le Gsara, Arabel, Hit Radio et plusieurs autres médias…, je parle français, anglais, néerlandais, arabe (le fosha et tous les dialectes arabes) et aussi un peu de berbère.

Mon CV ils le connaissent par cœur, je le leur ai envoyé au moins 7 fois. J’ai postulé à plusieurs de leurs candidatures en ligne. J’ai donné mon CV a des collaborateurs d’AJ+, mais ZÉRO réponse.

J’étais tellement déterminée que j’ai même réussi à rencontrer @Dima_Khatib deux fois pour lui faire part de ma candidature. Une réponse polie, puis rien.

Le pire c’est qu’au début je croyais que c’était vraiment moi le problème, que je n’étais pas assez diplômée, que je n’avais pas assez d’expérience… Je suis ouverte à toutes les critiques constructives et professionnelles.

Mais quand j’ai appris que dans l’équipe des journalistes sortaient à peine d’école et n’avaient aucune expérience je me suis dit qu’il y avait un autre problème.

Le pire, c’est que je suis quand même restée au Qatar en mode déterminée je vais me perfectionner pour atteindre mon objectif :(, je vais faire des vidéos YouTube pour me faire remarquer par eux…

Puis un jour vient où avec un groupe d’étudiant belges on visite les locaux d’Al Jazeera. Le rêve, on a rencontré les différentes équipes et là, j’ai enfin eu ma réponse!

Lors de la visite avec les jeunes (ils m’en sont témoins), d’ailleurs il y avait aussi @Abdelenvrai ce jour-là, s’il s’en souvient. Je demande à l’un des membres de la direction pourquoi ils ne veulent pas me laisser ma chance alors que j’ai postulé à toutes leurs candidatures.

Et là le message était on ne peut plus clair « Non mais tu es arabe et il y a trop d’arabes (il y a Merwane, Jalal, Yasmina, Wided, Wijdane…) et en plus ils visent les français, tu vois le voile en France :/ .. ».

Franchement sur le coup j’étais vraiment dégoûtée j’avais envie de pleurer, aujourd’hui ça me dégoûte tellement quand je vois les sujets sur l’islamophobie que j’ai même envie de porter plainte.

J’ai trop longtemps gardé le silence mais aujourd’hui j’en peux plus de cette hypocrisie, surtout venant d’un média qui prétend lutter contre l’islamophobie. Ça fait des années que je me bats au quotidien pour qu’on arrête de me considérer comme « une voilée ».

Qu’on me laisse ma chance d’exister en tant que personne, en tant que journaliste, que j’ai un foulard sur ma tête ou pas n’est pas le sujet. Et ça me tue qu’un média me traite exactement de la même manière que les sujets qu’ils dénoncent à longueur de journée … »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici