Jean Messiha crache « sur les petits voyous de la diversité » victimes de violences policières - VIDEO

Sur l’antenne de CNews, Jean Messiha s’est indigné du manque de considération dans le traitement médiatique du petit Yuriy en le comparant au déferlement médiatique, selon lui, lorsqu’il s’agit « de petits voyous de la diversité » victimes de violences policières ou de l’affaire Michel Zecler.

 

Yuriy, 14 ans, lynché par une dizaine d’individus

Yuriy, 14 ans, a été lynché au sol par une dizaine de personnes, vendredi 15 janvier 2021 dans le 15ème arrondissement de Paris. Hospitalisé dans un état grave, il a été placé dans le coma. 

 

« Yuriy était avec des copains sur la dalle Beaugrenelle après les cours, il était entre 17 h et 18h », explique son cousin Petro à LCI. « Une bande d’individus est arrivée, apparemment de Vanves. Elle cherchait apparemment des jeunes du quartier. Une histoire de bandes rivales, semble-t-il. Ils ont dû se dire que Yuriy faisait partie des personnes qu’ils recherchaient. Et quand mon cousin a voulu partir en courant, il est tombé au sol et là, ils l’ont tabassé. Je ne crois vraiment pas que Yuriy soit d’un quelconque manière mêlé à ce genre d’histoire. » 

Sa mère sous le choc raconte : « Quand je l’ai vu dans le camion de pompiers, il avait le crâne ouvert à plusieurs endroits, c’était vraiment horrible. Ils l’ont agressé avec des barres de fer et des béquilles. Il m’a dit qu’il ne connaissait pas les individus, qu’il avait mal, qu’il avait froid et qu’il ne voulait pas mourir ».

Mère de deux autres petites filles, la maman de Yuriy, d’origine ukrainienne, a porté plainte et contacté l’ambassade d’Ukraine en France pour l’informer du drame. Jeudi, le parquet de Paris nous confirmait qu’une enquête avait été ouverte le 15 janvier 2021 du chef de « tentative d’homicide volontaire ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici