Marlène Schiappa à Sonia Mabrouk «Pourquoi vous et moi, on est pas dealeuses ?» - VIDEO

Invitée du Grand Rendez-Vous, Marlène Schiappa a évoqué le thème du trafic de drogue. Un débat qui a occasionné un échange musclé avec Sonia Mabrouk.

 

« La mort ou la prison, c’est ça, l’avenir d’un dealeur »

Elle a notamment fustigé le discours de personnes, dont des artistes, « qui banalisent la consommation de drogue, en parlant de drogues douces, de drogues récréatives, en utilisant un champ lexical qui amènerait à dire que finalement, ce n’est pas si grave ». « En général, les gens qui tiennent ce discours, ce ne sont pas les gens qui ont des enfants qui risquent d’être attrapés dans le trafic de drogue, de devenir dealeurs et de finir morts ou en prison », a-t-elle assuré, avant d’affirmer que « c’est ça, l’avenir d’un dealeur ».

« Il y a des choix qui sont faits »

Sonia Mabrouk, a alors soulevé qu’un jeune peut toutefois gagner, selon ses dires, 500 euros en une journée grâce au deal. Ce à quoi Marlène Schiappa a rétorqué : « Mais Sonia Mabrouk, pourquoi vous et moi, on n’est pas dealeuses ? Pourquoi est-ce qu’on est là ? À un moment, il y a des choix qui sont faits, les choix ils sont faits parce qu’on montre à ces jeunes qu’il y a d’autres voies possibles et qu’ils ne sont pas obligés de tomber dans le crime organisé. » Après cette punchline, la ministre a poursuivi en évoquant les responsabilités qui incombent à l’État mais aussi aux parents, aux familles et à l’Éducation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici