L'Arabie saoudite annonce la date de reprise de la Omra 

L’Arabie saoudite a déclaré mardi qu’elle commencerait à permettre aux pèlerins de pratiquer la Omra par étapes, tout en prenant les précautions nécessaires.

Le ministère de l’Intérieur a déclaré que la décision avait été prise après avoir évalué les développements du coronavirus et en réponse au désir des musulmans du monde entier d’accomplir le rituel.

La première phase du retour progressif consistera à permettre aux citoyens et expatriés du Royaume de pratiquer la Omra à une capacité de 30% à partir du 4 octobre. Cela équivaut à 6 000 pèlerins par jour.

La deuxième phase augmentera la capacité de la Grande Mosquée à 75%, ce qui comprendra 15 000 pèlerins et 40 000 fidèles par jour à partir du 18 octobre.

Dans la troisième phase, les pèlerins de l’étranger seraient autorisés à pratiquer la Omra à partir du 1er novembre avec à pleine capacité de 20 000 pèlerins et 60 000 fidèles par jour.

La quatrième étape verra la Grande Mosquée revenir à la normale, lorsque tous les risques COVID-19 auront disparu.

Application à destination des pélerins

L’entrée des pèlerins, des fidèles et des visiteurs sera réglementée par une application appelée «I’tamarna».

L’application doit être lancée par le ministère du Hajj et de la Omra, dans le but de faire respecter les normes de santé et de faciliter la réservation des voyages pour les pèlerins.

Le ministère de l’Intérieur a appelé toutes les personnes qui fréquentent les lieux saints à adhérer aux mesures préventives, à porter des masques faciaux, à se tenir à distance des autres et à s’abstenir de tout contact physique.

Le ministère a déclaré que l’Arabie saoudite voulait «donner aux pèlerins, à la fois de l’intérieur et de l’extérieur du Royaume, les moyens d’accomplir « le rituel d’une manière sûre et saine », tout en les protégeant des menaces de la pandémie.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici