Les Emirats arabes unis nomment une femme voilée astronaute pour son prochain programme spatial

Les Émirats arabes unis ont nommé samedi les deux prochains astronautes de leur programme spatial, dont la première astronaute du pays.

Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, le dirigeant de Dubaï qui est également Premier ministre et vice-président du pays, a nommé les deux astronautes sur Twitter.

Il a sélectionné Noura al-Matroushi comme la première femme astronaute des EAU. L’annonce n’a donné aucune information biographique sur elle ou son homologue masculin, Mohammed al-Mulla.

Les deux avaient été sélectionnés parmi plus de 4 000 candidats aux Émirats arabes unis, une fédération de sept cheikhs de la péninsule arabique qui abrite également Abu Dhabi.

Les deux suivront une formation au Johnson Space Center de la NASA à Houston, au Texas.

En 2019, le major Hazzaa al-Mansoori est devenu le premier astronaute des Émirats arabes unis dans l’espace, passant une mission de huit jours à bord de la Station spatiale internationale.

Les Emirats ont connu d’autres succès récents dans leur programme spatial. En février dernier, les EAU ont mis leur satellite Amal, ou Hope, en orbite autour de Mars, une première dans le monde arabe. En 2024, le pays espère installer un vaisseau spatial sans pilote sur la lune.

Les EAU ont également fixé l’objectif ambitieux de construire une colonie humaine sur Mars d’ici 2117.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici