Maroc - trois autres enlèvements d’enfants survenus après la mort du petit Adnane

MAROC – Depuis vendredi, la police marocaine a arrêté trois suspects pour viol ou tentative d’agression sur des mineurs.

La police de Safi, une ville portuaire de la côte atlantique du Maroc, a identifié deux hommes soupçonnés d’enlever et de violer une jeune fille de 14 ans.

La police marocaine a arrêté dimanche un suspect, un homme de 30 ans. Le second est en fuite.

Une enquête préliminaire a déterminé que la victime avait quitté sa maison le vendredi 11 septembre et n’était pas revenue.

Un communiqué de la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) a déclaré que la police de Safi n’avait reçu aucune notification initiale concernant sa disparition.

Le père de la victime a averti la police après qu’elle a été retrouvée dans un parc public, a précisé la déclaration.

Les enquêtes policières au Maroc ont révélé qu’après que la jeune fille ait quitté le domicile familial vendredi, deux personnes l’ont kidnappée et violée dans l’une de leurs résidences dans le quartier de Zine El Abidine à Safi.

La police de Safi a pu identifier les deux suspects et arrêter l’un d’entre eux.

Le premier suspect est en garde à vue pour une enquête plus approfondie afin de déterminer les circonstances de l’affaire. Des efforts sont en cours pour arrêter le deuxième suspect, a conclu la DGSN.

Troisième arrestation en quelques jours

L’arrestation d’un suspect de viol est la troisième en quelques jours. Les services de sécurité marocains ont appréhendé plusieurs auteurs d’agressions sexuelles contre des mineurs au cours du week-end.

Vendredi, la police a retrouvé les restes du petit Adnane Bouchouf âgé de 11 ans après qu’il ait été kidnappé, violé et assassiné à Tanger. Le tueur a avoué ses crimes et reste en garde à vue.

Un jour plus tard, la police a arrêté un autre suspect à Tanger pour avoir tenté de kidnapper un garçon de 11 ans. La police a arrêté le suspect dans un jardin où il prévoyait de rencontrer le garçon.

La police a découvert que l’homme portait plusieurs jouets qu’il avait l’intention d’utiliser pour attirer la victime.

Dimanche, la police a arrêté un homme de 20 ans pour avoir kidnappé et violé une jeune fille de 15 ans à Fès.

Une déclaration de la DGSN a déclaré que la jeune fille avait disparu après avoir quitté la maison de sa famille dans des «circonstances suspectes».

La police a pu déterminer son emplacement et l’a trouvée au domicile de l’agresseur présumé.

L’augmentation récente des viols et de la pédophilie a provoqué la colère des Marocains et conduit certains d’entre eux à demander des sanctions sévères contre les auteurs, y compris la peine de sourd.

Certains Marocains ont appelé à la peine de mort contre l’homme de 24 ans qui a tué de sang-froid le garçon de 11 ans à Tanger après l’avoir violé.

L’homme a enterré le garçon dans un jardin près de sa maison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici