Une professeure de l'Université d'Aix-Marseille compare l'Islam à une MST

Fin octobre, devant près de 600 étudiants, une professeure de l’Université d’Aix-Marseille a comparé l’Islam à une MST puis l’a qualifié de « RST », une « religion sexuellement transmissible ».

Suite à ces propos intolérants, la Ligue des Droits de l’Homme a annoncé ce lundi avoir saisi la justice pour injure raciale.

Le président de l’Université d’Aix-Marseille a déclaré de son côté :

« De tels propos ne sont pas en cohérence avec ce que défend l’établissement. »

Une étudiante musulmane inscrite à l’Université d’Aix-Marseille en première année du master droit des affaires explique :

«Si ce n’est pas en cours avec mes professeurs que je me sens en sécurité, où puis-je me sentir en sécurité ? »

Cette étudiante a par ailleurs expliqué avoir été tellement choquée par ces propos de la professeure qu’elle n’en a pas dormi de la nuit.

L’étudiante d’Aix-Marseille explique également :

« Il y a ces propos particulièrement graves et il y a aussi le contexte qui fait qu’en tant que musulmane, ce n’est pas toujours facile. »

C’est le co-fondateur de Mediapart, Edwy Plenel, qui vient de révéler cette affaire. Sur son compte Twitter, il a publié le message suivant :

 » A l’Université d’Aix-Marseille, une prof de droit a tenu des propos islamophobes devant près de 600 étudiants, fin octobre, comparant l’islam à une «MST» puis à une «RST», «religion sexuellement transmissible». La Ligue des Droits de l’Homme a saisi la justice pour injure raciale. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici