Après la Suisse qui impose à deux étudiants de confession musulmane de serrer la main de leur professeur femme, il ne fallait pas attendre longtemps pour que l’idée en séduise d’autres.
Contrairement à ce que nous aurions pu penser, ce n’est pas en France, pas encore du moins, que cette nouvelle affaire de “refus de mains serrées” se passe.

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]

C’est en Suède où un professeur de sexe féminin ayant opté pour un salut avec la main sur le cœur plutôt que de serrer la main de ses collègues masculins s’est retrouvée dans la tourmente.
Effectivement, l’un des collègues a interprété ce geste comme une offense et a donc décidé de se plaindre auprès de la direction. Mais au lieu de le renvoyer à ses pénates tel un vilain rapporteur, la directrice a pris les choses très au sérieux en convoquant l’enseignante pour la menacer de la renvoyer si elle refusait de serrer la main de ses collègues hommes.
Les Suédois ne badinent pas avec les valeurs de l’institution scolaire qui exigeraient apparemment de se serrer la main à en croire la réaction de la directrice.

Alors plutôt que de devoir se soumettre à ce ridicule cérémonial, l’enseignante a préféré démissionner mais sans toutefois se laisser faire. Elle a donc porté son cas devant une agence gouvernementale suédoise chargée de superviser les lois relatives aux discriminations.
Dans l’attente de la décision, elle ne compte plus retourner dans l’établissement pour y enseigner même si l’agence lui donne raison.
Pour sa part, la directrice explique que: « la question ne portait pas sur ses croyances religieuses, mais plutôt sur son choix de traiter les hommes et les femmes différemment en serrant la main des femmes mais pas celle des hommes ».

L’étau se referme indéniablement sur les musulmans contraints de se soumettre à une laïcité de plus en plus envahissante sous peine d’être bannis de la vie active.
Gageons que la France n’hésitera pas à emboîter le pas à cette nouvelle discrimination envers la communauté musulmane, trop heureuse de pouvoir libérer quelques postes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici