Bayonne - une conductrice abattue après avoir foncé sur un policier

Un contrôle routier qui s’est déroulé dans la nuit de dimanche à lundi, dans les environs d’une heure du matin, s’est terminé de façon dramatique à Bayonne (Pyrénées-Atlantique). En effet, policier a ouvert le feu entraînant la mort d’une conductrice qui venait de renverser l’un de ses collègues.

« Un équipage de police de la Sécurité Publique de Bayonne remarquait la présence d’un véhicule arrêté sur les voies de circulation. La conductrice, seule à bord du véhicule, apercevait l’équipage de police et démarrait soudainement en se dirigeant vers le centre de Bayonne. Le chauffeur du véhicule de police faisait alors usage des avertisseurs sonores et lumineux et tentait de procéder au contrôle du véhicule dont la conductrice aurait adopté une conduite dangereuse. L’équipage de police parvenait néanmoins à doubler le véhicule en fuite, puis à le stopper en ralentissant progressivement sa vitesse, et en se positionnant de travers sur la chaussée, sommant alors la conductrice de couper le contact », explique ce lundi le procureur de la République de Bayonne Jérôme Bourrier dans un communiqué.

La femme, âgée de 37 ans était déjà connue de la justice pour différents motifs tels que, des faits de délit de fuite, menace de mort et vol. Cette dernière conduisait en serpentant, rapporte Europe 1. Bien que les policiers lui ait demandé de s’arrêter, la conductrice n’a pas répondu à l’ordre des agents. Après avoir été intercepté, la femme a redémarré percutant ainsi, l’un des agents. Le collègue du policier a, de ce fait ouvert le feu sur la femme. Elle n’a pas survécu à ses blessures et a été déclarée morte vers 3h.

« Deux fonctionnaires sortaient aussitôt du véhicule de police, l’un se positionnant devant le véhicule arrêté, et l’autre se portant au niveau de la portière conductrice, a détaillé le magistrat. Cette dernière les aurait alors insultés avant de démarrer brutalement en percutant le véhicule de police afin de forcer le passage. Selon les premiers témoignages recueillis et les constatations initiales, elle aurait empiété sur le terre-plein herbeux en direction du policier placé devant, le percutant au niveau du genou droit. Le fonctionnaire de police initialement placé à hauteur de portière aurait alors fait usage de son arme de service », déclare le Procureur de la République de Bayonne.

Les policiers lui auraient aussitôt prodigué les premiers secours. Malgré une prise en charge rapide par le service du SAMU, la jeune femme, est décédée au Centre Hospitalier de la Côte Basque vers 3 heures du matin.

Le fonctionnaire qui a tiré a été placé en garde à vue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici