Emirates embauchera 3 000 membres d'équipage par an après les licenciements forcés dus au COVID-19

La compagnie aérienne du Golfe Emirates Airline a lancé une campagne mondiale pour recruter 3 000 membres d’équipage de cabine après que la pandémie de COVID-19 a forcé la compagnie aérienne basée à Dubaï à licencier des milliers d’hôtesses de l’air et des centaines de pilotes.

Dans un communiqué publié sur son site Web, Emirates a annoncé son intention de lancer une campagne de recrutement de masse, qui comprendra également 500 emplois de personnel de soutien aéroportuaire dans son hub de Dubaï, pour « soutenir les opérations de montée en puissance prévues ».

La compagnie aérienne a déclaré qu’elle espérait que les postes seraient pourvus dans les six mois.

À l’échelle mondiale, l’aviation a été l’une des industries les plus touchées par les retombées de l’épidémie de virus, les compagnies aériennes ayant été contraintes de licencier du personnel et de demander des renflouements gouvernementaux.

En juin 2020, Emirates a licencié des milliers de postes et réduit les salaires.

Un mois plus tard, la compagnie aérienne a ensuite offert à certains pilotes et membres d’équipage de cabine jusqu’à quatre mois de congé sans solde, alors qu’elle s’efforçait de gérer l’impact de la pandémie de COVID-19, a rapporté Reuters, citant un e-mail interne.

«En raison des restrictions de voyage récentes et inattendues imposées par certains pays, une opportunité s’est présentée d’offrir à nos pilotes et à notre personnel de cabine un congé sans solde. Nous avons choisi d’offrir cette option comme mesure à court terme pour réduire nos ressources », indique l’e-mail.

Explosion des voyages avant l’Expo 2020 Dubaï

Emirates espère maintenant rebondir après la pandémie au milieu d’une augmentation du nombre de voyageurs vers les Émirats arabes unis, qui devrait augmenter alors que Dubaï se prépare à ouvrir ses portes au monde avec l’Expo 2020.

Emirates a déclaré sur son site Web que les nouveaux postes sont des postes basés à Dubaï et des postes en contact direct avec les clients, et que « les deux emplois offrent des opportunités passionnantes aux personnes sympathiques, énergiques et axées sur le service de rencontrer et d’interagir avec le monde en tant qu’ambassadeurs de la marque Emirates. »

Emirates a progressivement rétabli ses opérations de réseau conformément à l’assouplissement des restrictions de voyage dans le monde, et au cours des derniers mois, il a rappelé les pilotes, le personnel de cabine et d’autres employés opérationnels qui ont été licenciés lorsque la pandémie a forcé une réduction drastique des vols l’année dernière.

La compagnie aérienne dessert actuellement plus de 120 villes, représentant 90 % de son réseau pré-pandémique, et elle prévoit de restaurer 70 % de sa capacité d’ici la fin de l’année, notamment en remettant en service un plus grand nombre de ses avions emblématiques A380.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici