Des juifs marocains organisent des fêtent pour célébrer la normalisation avec Israël - VIDEO

Les membres de la communauté juive du Maroc, qui conserve des liens culturels profonds avec le pays d’Afrique du Nord, célèbrent un « rêve devenu réalité » après l’annonce de la normalisation du Royaume chérifien avec Israël.

Les juifs d’origine marocaine ont célébré la décision prise jeudi par le royaume d’Afrique du Nord de normaliser les relations avec l’Etat juif, la qualifiant à la fois «d’accord naturel» et qu’ils attendaient depuis longtemps.

«J’ai les larmes aux yeux», a déclaré Avi Bohbot, 30 ans, résident de Dimona, au site d’informations Ynet. Ses parents ont immigré en Israël depuis le Maroc et il organise actuellement des voyages d’étudiants dans le pays.

«C’est peut-être la plus grande nouvelle que j’ai reçue de ma vie», a-t-il déclaré. «Je suis connecté avec cet endroit. Je suis sûr qu’il y aura des Marocains qui viendront en Israël. »

Shimon Ohayon, un ancien député d’Yisrael Beytenu qui préside désormais l’Alliance des immigrés marocains, a déclaré à Ynet qu’il s’était entretenu avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu il y a un mois et demi et que le Premier ministre lui avait demandé de l’aide pour les contacts à Rabat.

« Netanyahu m’a dit qu’il ferait un effort, et il l’a fait », a déclaré Ohayon.

«C’est un accord très naturel car le Maroc est connu pour être un pays avec des relations sympathiques avec les visiteurs israéliens. Une fois que les accords d’Abraham ont commencé, il était clair que le Maroc serait le prochain sur la liste », a-t-il dit, se référant aux accords de normalisation qui ont commencé avec les Émirats arabes unis et Bahreïn.

Les législateurs d’origine marocaine ont également rapidement exprimé leur joie face à l’accord.

«C’est le jour que Dieu a créé. Réjouissons-nous et soyons heureux », a déclaré Aryeh Deri, ministre de l’Intérieur et président du parti ultra-orthodoxe Shas.

«Nous qui sommes nés au Maroc, nous et le peuple marocain du monde entier, attendons depuis si longtemps ce jour», a-t-il ajouté dans un communiqué; Deri est né à Meknès, dans le centre-nord du Maroc.

«Je suis né en Israël, mais le Maroc coule dans mes veines», a déclaré le ministre des Affaires stratégiques Michael Biton du parti Kakhol lavan. «Aujourd’hui est un jour férié pour moi.»

«J’espère revenir bientôt au Maroc pour une visite officielle – cette fois en tant que ministre du gouvernement israélien», a-t-il ajouté.

La ministre des Transports, Miri Regev (Likoud), a déclaré: «Des générations de juifs marocains ont rêvé de paix avec le pays où ils sont nés et où notre culture est si profondément enracinée. Que la bénédiction d’Allah vienne sur nous et sur eux. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici