Métro parisien - lors d'un simple contrôle, les agents font une découverte inattendue

Un homme âgé d’une trentaine d’années a été interpellé mercredi 27 mai à la station de métro Lamarck-Caulaincourt, dans le XVIIIe arrondissement de Paris.

Il était en possession d’armes à feu, annonce France Bleu. Il transportait dans un sac deux fusils de chasse, dont un démonté, un silencieux, de nombreuses munitions et une lunette de visée, rapporte 20 Minutes. Le trentenaire a été placé en garde à vue et les policiers du commissariat de l’arrondissement ont été chargés de l’enquête, précise le quotidien sur son site.

Un homme qui ne portait pas le masque obligatoire à la station de métro parisien Lamarck-Caulaincourt, située dans le 18e arrondissement de Paris, a attiré l’attention d’une patrouille de la Brigade des réseaux franciliens (BRF) ce mercredi 27 mai.

Des cartouches de 9 mm et .22 long rifle

Les policiers ont constaté qu’un fusil de chasse en pièces détachées se trouvait dans son sac, mais pas seulement. L’homme transportait un second fusil avec six chargeurs vides.

143 cartouches de calibre 9 mm, deux chargeurs de .22 long rifle, 100 cartouches du même calibre, mais aussi une lunette de visée de précision et un silencieux, ont également été saisis.

Traces de strangulations 

En outre, l’homme contrôlé transportait une lunette de visée de précision et un silencieux. Cette personne, âgée de 30 ans, a été aussi trouvée en possession d’un passeport algérien qui ne lui appartenait pas. Il n’a pas pu en expliquer la provenance, se présentant comme un SDF de Seine-Saint-Denis, précise le quotidien.

L’interpellé qui, de plus, semblait avoir reçu des coups sur le corps et le visage, et présentait des traces de strangulation, a été placé en garde à vue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici