Sondage - 52% des lycéens sont favorables au port du voile à l’école

Porter le voile, une kippa, un turban ou une croix imposante dans les établissements du secondaire? Une majorité des collégiens et lycéens y sont favorables, révèle un sondage dévoilé par Le Parisien ce mercredi 3 mars. À l’inverse de la population prise dans son ensemble, tous âges confondus. 

Pour ces travaux de l’Ifop commandés par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et la revue universaliste le Droit de vivre (DDV), 1006 jeunes de plus de 15 ans représentatifs de la population lycéenne ont été interrogés,

Et d’après les résultats, dévoilés ce mercredi, les étudiants semblent appeler à une plus grande tolérance envers la religion en milieu scolaire. Ainsi, 52% des lycéens interrogés se disent par exemple favorables au port de signes religieux (croix, voile, kippa, turban…) par les élèves dans les lycées publics (contre 25% pour l’ensemble des Français). Ce chiffre baisse à 50% pour les collèges publics (contre 21%).

Les jeunes Français ont une vision de la laïcité « qui est en rupture et qui est beaucoup plus en ligne avec ce que l’on observe dans les pays anglo-saxons », estime sur franceinfo, François Klaus, le directeur du pôle politique/actualités au département opinion de l’Ifop, précise BFM.

De manière plus générale, le droit au blasphème semble créer une division claire entre les sondés. Ainsi, 52% des lycéens ne sont pas favorables au droit de « critiquer, même de manière outrageante, une croyance, un symbole ou un dogme religieux » en France – une proportion qui monte à 78% chez les sondés musulmans.

Ils sont 43% à penser que les lois de 2004 contre les signes religieux à l’école et de 2010 prohibant le voile intégral dans l’espace public sont « discriminatoires » envers au moins une religion, 37% à juger qu’elles sont « discriminatoires » spécifiquement envers les musulmans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici