Suède : Un Coran brûlé devant le parlement suédois pour

Suite au décès brutal de l’enseignant d’histoire-géographie Samuel Paty, un hommage a été organisé devant le parlement suédois par un groupe d’islamophobes. Lors de cette réunion, de nombreux islamophobes se sont réunis et certains d’entre eux n’ont pas hésité à brûler un Coran.

Mais à peine l’organisateur a-t-il commencé à brûler le Coran que des policiers sont arrivés et ont tenté de lui arracher le Livre.

Et peu après, l’organisateur a été informé être suspect d’incitation à la haine contre des groupes ethniques mais il a finalement réussi à mettre le feu au livre.

C’est vers midi que l’organisateur a commencé sa manifestation sur Mynttorget et a été rapidement entouré de personnes qui voulaient montrer leur soutien mais aussi de photographes de presse qui ont documenté le rassemblement. Lorsque l’organisateur a commencé à allumer le Coran avec le parlement suédois en arrière-plan, deux policiers sont intervenus et ont demandé à l’organisateur quel était son but.

Les officiers ont été accueillis par des protestations verbales de la part des personnes qui s’étaient rassemblées devant le parlement suédois. Les manifestants ont déclaré qu’ils n’acceptaient pas de se voir refuser le droit d’exprimer leurs opinions et de brûler le Coran.

La police sur place a été appelée « police d’opinion ». Et on leur a demandé de quel crime l’organisateur était accusé et pourquoi. Et après quelques échanges entre les policiers et les manifestants devant le parlement suédois, la police a fini par reculer et a laissé brûler le Coran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici