Une Afghane de 14 ans tue deux talibans qui avaient assassiné ses parents

Une fille afghane a abattu deux combattants talibans et en a blessé plusieurs autres après avoir traîné ses parents hors de chez eux et les avoir tués pour avoir soutenu le gouvernement, ont indiqué des responsables.

L’incident s’est produit la semaine dernière lorsque des insurgés ont pris d’assaut la maison de Qamar Gul, un adolescent d’un village de la province centrale de Ghor.

Les combattants recherchaient son père, le chef du village, a déclaré à l’AFP le chef de la police locale Habiburahman Malekzada.

Son père était un partisan du gouvernement, c’est pourquoi les combattants talibans sont allés chez lui et l’ont traîné dehors, a déclaré Malekzada.

Lorsque sa femme a résisté, les combattants talibans ont tué le couple devant leur domicile, a déclaré Malekzada.

«Qamar Gul, qui était à l’intérieur de la maison, a pris un pistolet AK-47 que la famille possédait et abattu d’abord les deux combattants talibans qui ont tué ses parents, puis en a blessé quelques autres», a-t-il dit.

Gul a entre 14 et 16 ans, selon différents responsables. Il est courant que de nombreux Afghans ne connaissent pas leur âge précis.

Plusieurs autres combattants talibans sont venus plus tard pour attaquer sa maison, mais certains villageois et miliciens progouvernementaux les ont expulsés après une fusillade.

Les forces de sécurité afghanes ont maintenant emmené Gul et son jeune frère dans un endroit plus sûr, a déclaré Mohamed Aref Aber, porte-parole du gouverneur de la province.

Depuis l’incident, les réseaux sociaux ont été inondés de louanges pour l’acte «héroïque» de Gul.

Une photographie de Gul, portant un foulard et tenant une mitrailleuse sur ses genoux est devenue virale ces derniers jours.

«Chapeau à son courage ! Bravo », a écrit Najiba Rahmi sur Facebook. «Le pouvoir d’une fille afghane», a écrit une autre utilisatrice de Facebook, Fazila Alizada.

«Nous savons que les parents sont irremplaçables, mais votre vengeance vous donnera une paix relative», a déclaré Mohamed Saleh dans son message sur Facebook.

Les talibans tuent régulièrement des villageois qu’ils soupçonnent d’être des informateurs pour le gouvernement ou les forces de sécurité.

Ces derniers mois, les militants ont également intensifié leurs attaques contre les forces de sécurité malgré leur accord pour des pourparlers de paix avec Kaboul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici