Arabie saoudite - une célèbre série sur l’histoire de la Palestine supprimée des chaînes de télévision (1)

La chaîne de télévision financée par l’Arabie saoudite, MBC, a temporairement retiré de son service de streaming un drame historique acclamé sur la Palestine, dans un mouvement qui a été décrit comme « haletant vers la normalisation » avec Israël.

Lundi, les utilisateurs des médias sociaux ont remarqué qu’al-Taghreba al-Falastenya (L’exode palestinien) avait été retiré de Shahid.net, le service de streaming vidéo à la demande du réseau de médias financé par l’Arabie saoudite et basé aux Émirats arabes unis MBC Group.

Le drame de 31 épisodes, diffusé tout au long du mois sacré musulman du Ramadan en 2004, a été entièrement tourné en Syrie et produit par Syrian Art Production International.

La série a suivi une famille palestinienne et sa lutte pour sa survie pendant quatre décennies, en commençant pendant le mandat britannique sur la Palestine dans les années 1930. Il décrit la révolte arabe de 1936-1939 contre les Britanniques; la Nakba (catastrophe) en 1948, lorsque plus de 700 000 Palestiniens ont été déplacés de force et 15 000 tués lors de la création de l’Etat d’Israël; et la guerre de 1967, qui a conduit Israël à occuper toute la Palestine historique.

L’exode palestinien est considéré comme l’un des drames en langue arabe les plus célèbres et les plus acclamés par la critique sur la cause palestinienne jamais réalisés.

Il a remporté plusieurs prix au Festival du film arabe du Caire en 2005, dont celui du meilleur scénariste pour le créateur palestino-jordanien de la série Walid Saif et les prix du meilleur acteur masculin et féminin pour la star syrienne Jamal Sulaiman et la Jordanienne Juliette Awwad.

« Le mot Palestine vous fait-il peur ? »

Awwad faisait partie des personnes indignées par la décision de MBC de supprimer le programme.

«Ma question à Shahid.net est la suivante: pourquoi avez-vous supprimé al-Taghreba? Est-ce que le mot« Palestine »ou« vérité »vous fait peur?» a déclaré l’actrice dans une adresse vidéo.

«Le peuple jordanien soutient la cause palestinienne, et s’il ne restait personne pour défendre la Palestine, nous continuerions de dire que la Palestine est un droit et un État arabe du fleuve à la mer, et nous sommes avec la résistance jusqu’à notre retour en Palestine. « 

Ramy Abdu, professeur de droit et défenseur des droits de l’homme né dans la bande de Gaza, a dénoncé le retrait de l’émission comme une «nouvelle phase» dans le processus de normalisation des relations entre Israël et les États arabes du Golfe tout en «diabolisant les Palestiniens et leur cause». .

Un autre utilisateur palestinien de Twitter a déclaré qu’il s’agissait du dernier exemple de «chaînes de télévision, journaux et sites Web… préparant le terrain pour une normalisation avec l’ennemi sioniste et un coup d’État complet contre la cause palestinienne».

L’incident est survenu au milieu d’une série d’effacements récents de questions palestiniennes dans les programmes de télévision arabes, dans la foulée des accords récents signés entre Israël, les Émirats arabes unis et Bahreïn – avec d’autres États, dont l’Arabie saoudite, qui devraient probablement emboîter le pas.

Dimanche, la chaîne de télévision égyptienne DMC a semblé supprimer un segment d’une interview dans laquelle l’acteur Ahmed el-Sakka chantait sur la protection de la Palestine, lorsqu’on lui a demandé quelle était sa chanson préférée. Cette omission a suscité une colère généralisée sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici