Les enfants musulmans bientôt fichés dans les écoles ?

Selon le projet de loi sur le « séparatisme islamiste’’, rebaptisé projet de loi « confortant les principes républicains », tous les enfants en France se verront attribuer un « identifiant national » pour s’assurer qu’il est scolarisé et ainsi soustraire ces enfants « aux griffes des islamistes », selon les tenants de ce projet de loi.

Bien que les dispositions de l’article 20 de ce projet de loi concernent les enfants français, indépendamment de leur appartenance religieuse, des associations musulmanes craignent que leurs cibles inavouées soient les enfants musulmans, indique Anadolu.

Courriers du Conseil régional

De nombreux parents musulmans affirment avoir reçu des courriers de leur Conseil Régional ayant pour motif flou « information inquiétante » relatif à leurs enfants. Des avocats ont été saisis pour mettre en lumière la raison de ce ciblage.

 

Dans une interview accordée au journal Le Figaro, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a fait part de ses inquiétudes au sujet des « fantômes des quartiers », à savoir les petites filles, qui selon lui, sont peu visibles, comparé aux garçons.

Ainsi, Gérald Darmanin explique tout d’abord au sujet de la création d’infractions contre la haine en ligne et un contrôle renforcé des associations et des mosquées par les préfets :

« C’est un texte extrêmement important qui mobilise l’ensemble du gouvernement. Après avoir été transmis au Conseil d’État la semaine dernière, il a été transmis ce mardi, à la demande du président de la République, aux présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. Nous avons travaillé avec Marlène Schiappa et le garde des sceaux à un consensus républicain et cela nous semblait important de le présenter ensemble. »

Puis Gérald Darmanin a souhaité partager ses inquiétudes au sujet des petites filles des quartiers. Ainsi, il explique :

« J’ai remarqué que dans certains quartiers, il y a plus de petits garçons que de petites filles alors que statistiquement on sait que plus de petites filles naissent. C’est un scandale de ne pas voir ces petits “fantômes” de la République ni à l’école laïque, ni à celle sous contrat et ni même à l’école hors contrat ».

Il a ensuite assuré vouloir « sauver ces enfants des griffes des islamistes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici