L'Union européenne envoie un message fort contre la Turquie

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a envoyé un message fort à Ankara à la suite de nouvelles provocations contre la Grèce.

«La Turquie est et sera toujours un voisin important. Mais alors que nous sommes proches les uns des autres sur la carte, la distance entre nous semble se creuser », a-t-elle déclaré lors de son discours au Parlement européen.

La position ferme de l’Union européenne fait suite à aux réactions de la Turquie contre la Grèce, à la suite d’un différend sur le gaz et les droits de forage en mer Méditerranée.

«Oui, la Turquie est dans une région en difficulté. Et oui, il accueille des millions de réfugiés, pour lesquels nous les soutenons avec un financement considérable. Mais rien de tout cela ne justifie les tentatives d’intimidation de ses voisins », a déclaré von der Leyen dans son discours annuel devant l’Union européenne.

Le président de la Commission européenne a également ajouté que la Grèce et Chypre pouvaient compter sur une pleine solidarité européenne alors que le fossé entre les deux membres de l’OTAN semble se creuser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici