Maroc la princesse Lalla Joumala adresse un message aux juifs marocains - VIDEO

Dans une vidéo publiée sur Twitter, la princesse Lalla Joumala Alaoui, ambassadrice du Maroc aux Etats-Unis adresse un message particulier aux juifs marocains en anglais.

 

« Il n’y a pas de juifs au Maroc. Il y a que des sujets marocains »

«Il n’y a pas de Juifs au Maroc. Il n’y a que des sujets marocains. » Cette affirmation souvent citée, attribuée à Mohammed V, sultan de 1927 et roi du Maroc entre 1957 et 1961, est devenue légendaire.

Elle représente la position protectrice du sultan envers ses sujets juifs pendant la période du régime de Vichy et est devenue synonyme pour la tolérance et la coexistence pacifique des juifs et des musulmans au Maroc. 

Cependant, sous l’influence du gouvernement de Vichy, qui détint le pouvoir en Afrique du Nord de juillet 1940 à novembre 1942, deux lois anti-juives furent promulguées au Maroc. La première a été signée le 31 octobre 1940, la seconde le 5 août 1941. L

es lois s’appliquaient à tous les juifs marocains par confession ainsi qu’à ceux qui étaient définis comme juifs par les normes racistes de la judenpolitik national-socialiste, par exemple ceux qui avaient au moins trois grands-parents juifs. 

Les restrictions imposées par les deux dahirs (décrets) affectent principalement les opportunités d’emploi: le nombre de Juifs exerçant certaines professions est limité, tandis que d’autres sont totalement interdits aux Juifs. Le dahir de 1941 a forcé les Juifs, par exemple, à retourner dans les quartiers juifs traditionnels, le soi-disant Mellah. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici