Pourquoi le projet de loi ne s'appelle pas

Invitée par la radio Europe 1, la ministre Marlène Schiappa s’est exprimée au sujet de la loi initialement appelée « loi contre le séparatisme » et a expliqué pourquoi on ne pouvait pas l’appeler « loi contre l’Islamisme ».

Ainsi, Marlène Schiappa, ministre chargée de la citoyenneté, a expliqué :

« Je ne pense pas qu’on ait peur du mot « islamisme » mais ce qui est drôle ou plutôt difficile dans ce combat que nous menons, c’est qu’on est en permanence taxés soit d’être trop laxistes soit d’être islamophobes. Et le Président de la république, lors de son discours aux Mureaux, a été très clair dans le combat que nous menons contre l’islamisme. »

C’est alors que l’animatrice lui demande :

« Pourquoi ne pas appeler ce projet de loi, « projet de loi contre l’Islamisme » ? »

Ce à quoi Marlène Schiappa répond :

« Vous savez qu’il y a une difficulté dans la loi française qui fait que l’État ne reconnaît aucun culte. Donc, nous ne pouvons désigner de religions. « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici