«Zemmour devient un débat national » Rokhaya Diallo dénonce le traitement médiatique d’Eric Zemmour - VIDEO

Les propos d’Eric Zemmour n’en finissent plus de susciter des réactions. Sur le plateau de Balance Ton Post!, la journaliste Rokhaya Diallo a dénoncé le traitement médiatique exceptionnel dont jouit Eric Zemmour en vue d’une candidature à l’élection présidentielle.

 

Eric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle ?

Encensé par le journaliste politique Alain Duhamel sur le plateau de Paris Première, Eric Zemmour a fait planer le doute sur une éventuelle candidature à la prochaine élection présidentielle.

« Il est clair qu’il y a une fraction de la droite classique et une fraction de l’extreme droite qui n’est pas satisfait du casting qui lui est proposé. Dans ces cas là, on cherche ailleurs ! Il y a des gens qui ont envie qu’Eric Zemmour soit candidat », estime Alain Duhamel.

Face à cette analyse, Eric Zemmour s’est montré mystérieux mais n’a pas rejeté cette possibilité : « Ce n’est pas ici aujourd’hui que je vais le dire, mais j’écoute l’analyse. Ce n’est pas une réponse que je vais donner là maintenant.»

« Prêt à être président »

Invité à s’exprimer dans l’émission « Face à l’Info » animée par Christine Kelly sur CNews en juin dernier, Eric Zemmour s’est dit « prêt à être président ». Suite à ces propos, le nombre de téléspectateurs a grimpé en flèche. Permettant alors à la chaîne d’enregistrer un nouveau record d’audience.

La scène s’est passée en direct sur le plateau de CNews. Entourée de Marc Menant, Eric Zemmour, Eric de Riedmatten et Harold Hyman, Christine Kelly a commencé à décrypter l’actualité.

Et c’est lors du premier débat entre les chroniqueurs qu’Eric Zemmour a donné son point de vue sur la convention citoyenne. L’écrivain a alors proposé sa candidature pour présider cette convention. Ainsi, il a lancé :

«Je propose que l’on fasse une commission sur l’immigration, l’identité, la démographie. Je suis même prêt à être président de cette convention !»

Et Eric Zemmour ne s’est pas arrêté là. Il a promis, s’il était élu, d’organiser un référendum à l’issue de la convention.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici