« Sa peau était tellement illuminée » - une laveuse de morts raconte le lavage d’un enfant de 5 ans 

Un témoigne émouvant qui secoue tout nôtre être a été généreusement partagé par une laveuse de mort alors qu’elle devait accomplir le lavage d’un petit garçon mort avant de vouloir « rejoindre la mosquée ».

 

« Beaucoup croient que les laveuses sont très forte (mentalement) et qu’on prend l’habitude de la mort. Oh que non !

Aujourd’hui je suis bouleversée, des années de lavage et je suis bouleversée. Je remets ma vie en question, mon rôle dans cette dunya, ce que j’emmènerai fil akhira..

Pourquoi ?

Aujourd’hui, j’ai eu un lavage impressionnant, j’ai lavé Fulan. Qu’Allah lui fasse miséricorde. 

Un enfant mort alors qu’il courait, il ne courait pas derrière un ballon, ou derrière des enfants ou pour jouer, il courait car il ne voulait pas que lui et son père arrive arrive en retard à la mosquée.

Il était tellement pressé et heureux de rejoindre la maison d’Allah (mosquée) que Allah a décidé qu’il le rejoigne éternellement : une voiture le percuta…

Certes à Lui nous appartenons et certes à Lui  nous retournerons.

Lors du lavage, zéro trace de sang, zéro hématome, simplement un choix cérébrale donc mort directe sans souffrance.

Sa peau était tellement illuminée (mounawara) que l’ont plissait nos yeux pour mieux voir (comme quand le soleil nous tape dans l’oeil). »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici