Coronavirus -  Le Vietnam affirme que tous ses patients infectés par le virus sont guéris

Au milieu de la propagation rapide de l’épidémie de Coronavirus dans le monde, le Vietnam a annoncé que les 16 patients infectés du pays avaient tous quitté l’hôpital et avaient été déclarés guéris.

Mercredi, les 16 patients, y compris le plus âgé qui a 73 ans, avaient été guéris et sortis de l’hôpital.

Au cours des 15 derniers jours, y compris vendredi, le gouvernement n’a également détecté aucun nouveau cas d’infection, le dernier ayant été signalé le 13 février, alors même qu’un village au nord de Hanoi reste sous isolement pendant 20 jours.

« Si la lutte contre le COVID-19 a été une guerre, alors nous avons gagné le premier tour mais pas la totalité de la guerre car la situation peut être très imprévisible », a déclaré le ministère vietnamien de la Santé citant le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, faisant référence à la maladie causée par le Coronavirus, lors d’une conférence en ligne avec les autorités municipales et provinciales mardi.

Dans le monde, l’épidémie a déjà tué près de 3 000 personnes et infecté plus de 83 000 personnes samedi.

C’est une autre histoire, cependant, au Vietnam. Des responsables de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des experts de la santé ont déclaré que la réponse rapide du gouvernement à l’urgence était cruciale pour contenir la crise à un stade précoce.

Mercredi, le gouvernement vietnamien a déclaré que le 16e et dernier patient infecté par le virus avait quitté l’hôpital.

L’homme de 50 ans, identifié comme NVV, avait auparavant attrapé l’infection de sa fille de 23 ans, identifiée uniquement comme MTN. Tous deux sont originaires du district de Son Loi, dans la province septentrionale de Vinh Phuc, où 11 cas ont été trouvés.

La fille était l’un des huit employés d’une entreprise japonaise qui est revenue de la ville chinoise de Wuhan, l’épicentre du virus, le 17 janvier. Au total, six personnes du groupe ont été testées positives pour le virus plus tard.

Certains de leurs proches et amis ont également été infectés, dont un bébé de trois mois, le plus jeune patient atteint de coronavirus à ce jour.

Le 13 février, le ministère de la Santé a ordonné aux 10 600 habitants de Son Loi de rester en détention pendant 20 jours, après que d’autres cas aient été confirmés.

« Le pays a activé son système de réponse au tout début de l’épidémie, en intensifiant la surveillance, en améliorant les tests de laboratoire, en assurant la prévention et le contrôle des infections et la gestion des cas dans les établissements de santé, un message de communication des risques clair et une collaboration multisectorielle« , a déclaré Park, a déclaré le responsable de l’OMS.

Le Vietnam n’a pas encore de traitement

« Il n’y a pas encore de médicament pour ce virus. Nous comptons sur des principes fondamentaux », a déclaré Nguyen Thanh Long, vice-ministre de la Santé, lors d’une conférence de presse à Hanoi début février, après que 10 cas ont été signalés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici