Coronavirus - Un député marocain redevient chirurgien pour aider le corps médical

Un métier peut parfois en cacher un autre !  Et Allal El Amraoui, homme politique marocain, en est le parfait exemple. Député au gouvernement marocain, le parlementaire a en effet décidé de mettre en pause ses fonctions politiques pour porter au secours au personnel soignant actuellement aux abois.

Chirurgien de formation, le député a décidé de s’investir un peu plus en pleine crise sanitaire mondiale. Il renforce ainsi un corps médical sous forte pression en ces temps difficiles.

Il a confié au journal marocain Al Akhbar avoir déposé une autorisation exceptionnelle auprès de l’ancien ministre de la Santé, El Ouardi, pour agir en tant que bénévole au sein de l’établissement hospitalier de Fès.

Le député marocain ne sera pas rémunéré pour ses services

Précisons qu’aux yeux de la loi, il est toujours membre de la Chambre des représentants. Il ne percevra donc aucune rémunération de la part du ministère de la Santé.

Ne s’arrêtant pas là, le député marocain a cordialement invité certains de ses collègues parlementaires également médecins de formation à le rejoindre. En précisant que :

  » Ses responsabilités en tant qu’élu ne l’empêchent pas d’exercer la médecine, comme son engagement sur le terrain ne nuit guère, à sa vie politique. »

Une initiative qui voit le jour également en France

En France aussi, les équipes soignantes sont débordées de travail. Le gouvernement français n’a pas hésité à encourager ce type d’initiative reprise par le député. Ainsi, les médecins partis en retraite depuis moins de 5 ans peuvent remettre leur blouse pour prêter main forte.

Une belle leçon d’entraide et d’humanité venant nous rappeler l’urgence de la période exceptionnelle que nous traversons actuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici