Maroc : Le ministre de la Santé explique pourquoi il a fait le choix de la Chloroquine face au Covid-19

Dans une vidéo publiée par les médias marocains, le ministre de la Santé marocain, Khalid Aït Taleb, a expliqué pourquoi il avait fait le choix de la Chloroquine pour soigner les malades atteints du Covid-19.

 

Ainsi, dans la vidéo, le ministre de la Santé explique au sujet du choix de la Chloroquine :

« C’est une question qui a suscité beaucoup de débat et qui a fait couler beaucoup d’encre. La Chloroquine est un produit qui n’est pas cher et qui est très accessible. Et dès le démarrage de la riposte anti-Covid, la chloroquine a fait ses preuves. Aujourd’hui, il n’y a pas de remède dédié au Covid. Il n’y en a pas. »

Et le ministre de la Santé de continuer :

« Maintenant, il y a eu des essais cliniques pendant la pandémie. Et au vu de certains résultats des essais cliniques, la chloroquine avait une certaine efficacité contre l’entrée du virus au niveau de la cellule pour ne pas infecter l’organisme. Son rôle essentiel, ce n’est pas dans les situations graves, c’est tout au début. Elle permet de diminuer la charge virale et de diminuer le risque de contagion. Et ça, c’est l’élément fondamental que certains pays avaient préconisé. »

Le ministre de la Santé explique ensuite :

« Vous dites que certains pays ont laissé tomber ce protocole. Je dirais que non. Par exemple, la Russie est revenue sur la Chloroquine. Le Brésil également a traité ses patients avec la chloroquine. Et nous avons, nous, des résultats qui sont très satisfaisants depuis qu’on a commencé ce protocole. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici