Covid-19 - la championne de volley-ball Francesca Marcon suspend sa carrière depuis la vaccination

La championne Francesca Marcon est absente des entraînements de son équipe depuis qu’elle a subi la vaccination contre la Covid-19.

La controverse a commencé lorsque la volleyeuse italienne de 38 ans a publié une story sur Instagram le 19 août. 

« Je précise que je ne suis pas anti-vax, mais je n’ai jamais été convaincue de faire ce vaccin et j’en ai eu confirmation ».

Francesca « Cisky » Marcon, volleyeuse de longue date et de grands succès, s’est exprimée sur les réseaux sociaux : la péricardite, ou l’inflammation de la membrane péricardique, lui cause non seulement des problèmes de santé mais l’a également obligée à reporter le début de la saison de volley-ball. L’attaquant de Conegliano, en effet, aurait dû participer ces jours-ci à la réunion de Volley Bergame.

Selon certaines recherches, le risque de péricardite après l’administration des vaccins Pfizer et Moderna pourrait être considéré parmi les effets indésirables, mais il est très difficile de dire avec certitude si dans le cas de Francesca Marcon il s’agit bien d’un lien de causalité avec le vaccin ou si ce n’est qu’une coïncidence, un lien chronologique, qu’après administration cette pathologie a émergé.

Manque d’information sur les effets secondaires

Francesca Marcon, trois mois d’arrêt du volley après la deuxième dose de vaccin anti-Covid : « Douleur thoracique et essoufflement, il nous faut plus d’informations sur les effets secondaires »

« Le 3 août, j’ai pris la deuxième dose et j’ai commencé à ressentir des symptômes étranges tels que des douleurs à la poitrine, au bras gauche et un essoufflement. » Francesca Marcon, 38 ans, attaquante de Volley Bergame, a été contrainte d’arrêter pendant trois mois en raison d’une péricardite contractée – accuse l’athlète – après le vaccin anti-Covid.

« Je vis pour le volley-ball et je me retrouve dans cette situation et pour cette raison, c’est vraiment très difficile », a déclaré Marcon à NewsMediaset. « Je crois en la science et je ne suis pas un non-vaccin. Tous les membres de ma famille ont été vaccinés, mais j’aimerais qu’il y ait plus d’informations sur le vaccin et sur ses effets secondaires. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici