Anvers un Algérien meurt suite à une violente interpellation de la police belge (1)

Le bureau du procureur de la ville belge d’Anvers a ouvert une enquête judiciaire suite à la mort d’un Algérien de 29 ans quelques heures après son arrestation ce week-end.

 

Le parquet de la ville portuaire belge d’Anvers a ouvert une enquête judiciaire suite au décès d’un Algérien de 29 ans quelques heures après son arrestation par la police.

Au milieu des accusations de brutalité policière sur les réseaux sociaux sous le hashtag #MurderInAntwerp, le porte-parole de la police, Sven Lommaert, a déclaré lundi à l‘Associated Press que des policiers étaient intervenus sur une terrasse de café du centre-ville d’Anvers après que l’homme ait commencé à attaquer les gens et à jeter des meubles.

Le parquet d’Anvers a déclaré que des policiers avaient été forcés de menotter l’homme.

«À un certain moment, l’homme est devenu malade et les services d’urgence ont été informés. L’homme a été emmené dans un état critique à l’hôpital où il est décédé la nuit dernière », a indiqué le bureau.

Lommaert a refusé de donner des détails sur l’enquête, mais a déclaré que l’homme avait l’air perturbé lorsque la police est arrivée sur les lieux dimanche après-midi, ajoutant qu’il saignait et avait une blessure à la tête. Lommaert a déclaré que les officiers sur les lieux pensaient qu’il était sous l’influence de stupéfiants.

Des images publiées sur Twitter montraient l’homme allongé par terre et détenu par deux policiers. Lommaert a déclaré que l’homme avait été ramené au sol par des policiers « pour l’empêcher de se faire du mal ou de blesser autrui ».

« Il a été transporté à l’hôpital où il a subi une opération », a déclaré Lommaert. « Il a été déclaré mort entre 21 heures et 22 heures. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici