Choc Des masques on peut en avoir autant qu’on veut pour le public mais l’Etat nous l’interdit fustigent un pharmacien et un médecinVIDEO

Au cours de l’émission « Morandini Live », le pharmacien Bruno Fellous et le médecin Martine Perez ont poussé un énorme coup de gueule concernant la gestion des masques par le gouvernement.

 

« Si j’étais face à Emmanuel Macron, je lui dirais : ‘laissez les pharmaciens faire leur travail’. Aujourd’hui, on nous a mis de côté. On n’a pas le droit de vendre des masques. Je peux m’approvisionner en masques, sans l’aide de l’Etat. La majorité des pharmaciens peuvent le faire : il y a des réseaux, des filières. Mais, aujourd’hui, le pharmacien n’a pas le droit de vendre de masques, même pas le droit d’en acheter. Je n’ai pas le droit de me fournir par moi-même », a déclaré Bruno Fellous.

Et d’ajouter : « On est face à une population qui nous demande des masques toute la journée. Je ne peux pas leur en donner. Qu’est-ce qu’on fait ? L’Etat a mis un décret comme quoi on n’a plus le droit de vendre de masques. Nous, les pharmaciens, on est capables d’en acheter, on a nos filières d’approvisionnement. Toute la journée, on nous propose des masques à un prix classique du marché« . « Quand vous voulez, j’ai des masques. Il y a des grandes entreprises aujourd’hui en France qui ont réclamé de pouvoir acheter des masques et elles les ont eus », a continué le pharmacien.

Des propos, validés par le Dr Martine Perez: « Aujourd’hui, je reçois des SMS qui m’expliquent que je peux acheter des masques, que l’on connait les filières, qu’il existe des producteurs qui sont aux normes européennes. Je trouve que cette histoire de masques est la plus scandaleuse depuis le début de cette épidémie. La doctrine du gouvernement sur les masques est chaotique ! La pire chose qui a été faite, c’est Christophe Castaner qui a voulu interdire les arrêtés des maires qui demandaient que toutes les personnes portent des masques dans l’espace public. Quand Madame Sibeth NDiaye explique que les Français ne sauraient pas les porter, c’est délirant, c’est même criminel »

Avant de continuer : « Des chercheurs britanniques disent que ‘oui il faut porter des masques’. Aujourd’hui, on a quasiment la preuve absolue que ça protège la population (…) Les chercheurs disent qu’il vaut mieux avoir un masque artisanal qu’un masque que vous ne pouvez pas trouver en pharmacie. Je ne comprends pas pourquoi cette doctrine n’est pas appliquée ! ». Bruno Fellous appelle l’Etat à laisser les pharmaciens s’occuper de la population. « C’est notre métier, on est là pour la santé publique », a-t-il précisé.

« Quel est le problème ? S’il y a des masques pourquoi on ne peut pas les avoir ? », a demandé Jean-Marc Morandini. « Le prix peut-être ? Est-ce que la France est prête à payer un prix qui a été augmenté depuis quelques mois ? Un des rares fabricants au monde, c’est la Chine. Aujourd’hui, la demande est plus importante et le prix a augmenté. Je pose la question à Monsieur Jérôme Salomon [directeur général de la santé] et à Monsieur Olivier Véran [ministre de la Santé] : ‘pourquoi est-ce que vous refusez que le pharmacien vende des masques ? Laissez-nous approvisionner la population, la protéger !’. Le pharmacien, c’est le seul qui sait s’approvisionner en produits médicaux. Si on nous donne l’autorisation, je vous garantis que demain matin, toutes les pharmacies auront des masques et pourront les vendre à la population », a conclu le pharmacien.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici